Vandoorne victime d'une "défaillance du moteur" Honda

B.V., Paul Ricard - La première journée des essais organisés par Pirelli sur le Circuit Paul Ricard s'est terminée en eau de boudin pour Stoffel Vandoorne et McLaren, victimes d'une défaillance de l'unité de puissance.

Vandoorne victime d'une "défaillance du moteur" Honda
Le panneau de Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MP4-30
Stoffel Vandoorne, McLaren MP4-30
Stoffel Vandoorne, McLaren MP4-30
Stoffel Vandoorne, McLaren MP4-30
Stoffel Vandoorne, McLaren MP4-30
Stoffel Vandoorne, McLaren MP4-30
Stoffel Vandoorne, McLaren MP4-30

Auteur du deuxième chrono à quatre dixièmes de Daniel Ricciardo, Vandoorne a en effet immobilisé sa McLaren MP4-30 en bord de piste dans son 88e jour de piste ce lundi, en proie à un problème technique. Pas de quoi se formaliser toutefois, selon lui, compte tenu des circonstances.

"Nous avons connu une défaillance du moteur, c'était la fin de notre journée", regrette le Belge. "Toutes les équipes ont les moteurs de l'an dernier de toute façon. Je ne sais pas combien de kilomètres étaient sur le moteur, mais nous avions prévu de le changer ce soir de toute façon, mais il a cassé à la fin de la journée."

Confiant d'emblée

Il existe toutefois des points positifs à tirer de cette journée, notamment le fait que Vandoorne ait continué à engranger de l'expérience au volant d'une Formule 1, qui plus est dans des conditions délicates puisque la piste était détrempée par l'arrosage automatique du Circuit Paul Ricard pour tester les prototypes de pneus pluie de Pirelli.

"J'étais très confiant d'emblée", déclare le pilote McLaren. "Nous ne travaillons pas sur les réglages de la voiture parce que c'est celle de l'an dernier, donc nous ne développons pas et nous ne sommes pas autorisés à le faire."

"C'est la même voiture qu'à Abu Dhabi, nous nous contentons de la poser là, de mettre de l'essence et elle est prête à partir. Quelques modifications çà et là pour que je sois plus à l'aise, mais l'important, c'est d'avoir une bonne base pour faire un roulage constant pour aider Pirelli."

Attendre de tester les autres composés demain

Tandis que Kimi Räikkönen s'est montré dubitatif quant aux gommes qu'il a testées aujourd'hui, Vandoorne préfère ne pas se prononcer et attendre de voir ce que lui réservera le manufacturier italien demain. Rappelons que les pilotes et les équipes ne connaissent pas les caractéristiques des gommes avec lesquelles ils prennent la piste.

"Nous avons testé différentes spécifications, certaines étaient meilleures que d'autres, mais c'est habituel lorsqu'on teste des pneumatiques. Je pense qu'il faudra quand même s'intéresser à ce que Pirelli veut nous apporter demain. Il y aura probablement différents composés, mais nous n'avons pas encore reçu d'informations", conclut le champion GP2 en titre.

partages
commentaires
Essais pluie Pirelli - Räikkönen pas convaincu

Article précédent

Essais pluie Pirelli - Räikkönen pas convaincu

Article suivant

Les secrets de l'arrosage de la piste au Paul Ricard

Les secrets de l'arrosage de la piste au Paul Ricard
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021