Formule 1
27 juin
-
30 juin
Événement terminé
11 juil.
-
14 juil.
Événement terminé
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
C
GP de Belgique
29 août
-
01 sept.
EL1 dans
3 jours
05 sept.
-
08 sept.
EL1 dans
10 jours
C
GP de Singapour
19 sept.
-
22 sept.
Essais Libres 1 dans
24 jours
C
GP de Russie
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
31 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
45 jours
C
GP du Mexique
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
60 jours
C
GP des États-Unis
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
67 jours
C
GP du Brésil
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
81 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
94 jours

Vasseur optimiste : Alfa Romeo peut se battre avec McLaren

partages
commentaires
Vasseur optimiste : Alfa Romeo peut se battre avec McLaren
Par :
16 août 2019 à 10:40

Directeur d'Alfa Romeo Racing, Frédéric Vasseur a bon espoir que son écurie donne du fil à retordre à McLaren en deuxième moitié de saison 2019.

Grâce à la constance de sa MCL34 et de l'expérimenté Carlos Sainz, McLaren caracole en tête de la bataille pour la quatrième place du championnat des constructeurs, avec déjà 82 points au compteur contre 43 pour la plus proche écurie rivale, Toro Rosso.

Lire aussi :

L'équipe Alfa Romeo, de son côté, n'est que septième avec 32 unités à son actif, dont 31 engrangées par le Champion du monde 2007 Kimi Räikkönen. La structure suisse a notamment pâti de la double pénalité de ses pilotes au Grand Prix d'Allemagne, où Räikkönen et Antonio Giovinazzi avaient franchi la ligne d'arrivée aux septième et huitième rangs, mais ont perdu dix points précieux en raison d'une infraction au niveau de l'embrayage pour le départ.

Lire aussi :

La C38 a toutefois légèrement progressé dans la hiérarchie depuis le début de la saison, en témoignent la cinquième place de Räikkönen en qualifications à Hockenheim et un double top 8 au Red Bull Ring dans le même exercice ; Frédéric Vasseur compte menacer McLaren davantage lors des neuf courses à venir.

"La régularité est importante en milieu de peloton", déclare Vasseur à Motorsport.com. "Je pense que McLaren répond toujours présent également, mais j'espère que nous allons pouvoir nous battre avec eux en seconde moitié de saison. Il faut que nous soyons constants. Il faut que nos voitures marquent des points chaque week-end, si possible les deux en même temps."

Frederic Vasseur, team principal d'Alfa Romeo Racing, lors de la conférence de presse des responsables d'équipes

"Je pense que nous pouvons être optimistes. Si l'on compare avec Barcelone, nous étions loin, et nous avons progressé avec constance depuis ce stade de la saison. Nous travaillons dur pour apporter des évolutions, et nous devons rester sur ce chemin pour la dernière partie de la saison."

Meilleur temps en qualifications lors de chaque Grand Prix

Grand Prix Alfa Romeo McLaren
Australia Australie 1'22"314 1'22"304
Bahrain Bahreïn 1'29"022 1'28"813
China Chine 1'33"419 1'33"523
Azerbaijan Azerbaïdjan 1'42"082 1'41"886
Spain Espagne 1'17"788 1'17"338
Monaco Monaco 1'11"976 1'11"608
Canada Canada 1'12"122 1'11"572
France France 1'30"408 1'29"418
Austria Autriche 1'04"056 1'04"099
United Kingdom Grande-Bretagne 1'26"449 1'26"224
Germany Allemagne 1'12"519 1'12"632
Hungary Hongrie 1'16"041 1'15"800

Vasseur a été particulièrement enthousiasmé par le Grand Prix de Hongrie, où Räikkönen s'est classé septième juste derrière Carlos Sainz et Pierre Gasly, résistant aux assauts de la Mercedes de Valtteri Bottas lors des cinq derniers tours.

"Je n'étais pas très optimiste avant Budapest, car je pense que ce n'est pas le tracé où nous sommes le meilleur", reconnaît le Français. "Mais Kimi a fait une course fantastique. Le rythme était là dès le début. La clé pour nous était de prendre un bon départ et de devancer Grosjean. Nous savions que le rythme de course allait être difficile pour Haas, et il était important pour nous de les devancer."

"Kimi retenait même une Mercedes à la fin, c'était une situation très appréciable. Nous avons au moins pu résister à Bottas pendant cinq ou six tours. Je pense que nous avons fait un bon pas en avant, encore une fois. C'est un très bon sentiment pour toute l'équipe avant la trêve. Nous avons connu deux semaines difficiles auparavant."

La puissance du groupe propulseur Ferrari devrait représenter un atout à Spa-Francorchamps et à Monza, mais Vasseur ne s'attend pas pour autant à ce que ces circuits soient particulièrement favorables à Alfa Romeo : "C'est aussi un problème de package aéro. Je pense que nous reviendrons [au niveau] vers Singapour, sur les circuits normaux."

Propos recueillis par Adam Cooper

Article suivant
Vers de nouvelles pièces standards en F1 pour contrôler les pneus

Article précédent

Vers de nouvelles pièces standards en F1 pour contrôler les pneus

Article suivant

Ferrari n'a aucun intérêt à arrêter le développement de la SF90

Ferrari n'a aucun intérêt à arrêter le développement de la SF90
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique , Alfa Romeo
Auteur Benjamin Vinel