Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
13 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
20 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
34 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
69 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
82 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
118 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
139 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
153 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
181 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
188 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
202 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
209 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
223 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
272 jours

Vasseur : 1,5% de progression pour Alfa Romeo, c'est "énorme"

partages
commentaires
Vasseur : 1,5% de progression pour Alfa Romeo, c'est "énorme"
Par :
24 août 2019 à 11:50

Alfa Romeo "progresse drastiquement" et a fait un pas en avant "énorme" cette saison, selon son directeur Frédéric Vasseur.

L'ancienne écurie Sauber se battait régulièrement pour le top 10 à la fin de la saison 2018 mais a connu une petite baisse de régime en début d'année. La recrue Kimi Räikkönen a mené l'équipe jusqu'à l'avant du milieu de plateau, et seul McLaren y devançait Alfa Romeo lors des courses précédant la trêve estivale.

Lire aussi :

Frédéric Vasseur, lui, préfère mettre de côté le classement du championnat, où Alfa se trouve à la septième place. "Je suis bien plus concentré sur le niveau de performance", déclare-t-il à Motorsport.com. "Nous progressons drastiquement. L'an dernier nous étions à 2,5 seconde, désormais nous sommes à 1,5 seconde en moyenne, et lors des dernières courses, nous étions à 1,2 seconde. Pour nous, c'est énorme. Il nous faut transformer ça en points, et c'est une autre histoire. Au moins en matière de potentiel, nous avons fait un énorme pas en avant."

Frederic Vasseur, Team Principal, Alfa Romeo Racing

Les investissements des nouveaux propriétaires et l'implication d'Alfa Romeo ont permis à l'écurie de vivre une véritable transformation depuis une saison 2017 où elle fermait la marche. Vasseur est justement arrivé à la mi-saison 2017 en tant que directeur d'équipe et PDG ; selon lui, un domaine clé à améliorer sera les préparatifs pour la nouvelle saison.

"Nous avons fait un petit pas en arrière en début de saison par rapport à l'an dernier", admet le Français. "Peut-être pas au tout début, mais il y a eu un moment, peut-être au mois de mai, où ça s'est compliqué. Je pense que c'est la vie du développement. Parfois, on stagne pendant un mois, puis il y a un jour où l'on fait un grand pas en avant. Il faut prendre du recul. On ne peut pas prendre une course et la comparer à l'an dernier. Dans l'ensemble, nous avons réalisé une progression entre 1% et 1,5%, et c'est énorme. La prochaine étape pour nous est probablement d'être un peu mieux préparé pour la première course, la saison prochaine."

Lire aussi :

Alfa Romeo est dans une bataille très disputée pour la cinquième place du championnat des constructeurs, la constance de McLaren ayant donné à la structure de Woking un confortable avantage à la quatrième place. Alfa (32 points) fait partie des nombreuses équipes qui pourchassent Toro Rosso (43 points) au cinquième rang, le junior team de Red Bull ayant pris l'avantage grâce à une énorme moisson au chaotique Grand Prix d'Allemagne, où les STR14 se sont classées troisième et sixième.

"Sur certains circuits, nous sommes plus en forme que sur d'autres. Si l'on regarde la tendance, les chronos sont à la baisse et c'est plus représentatif. Nous devons continuer dans cette direction. Je sais parfaitement qu'à un moment, [le rythme de l'amélioration] se tassera. En qualifications et en course, sur les deux ou trois derniers Grands Prix, nous sommes revenus plus ou moins au niveau de Renault et McLaren – parfois devant, parfois juste derrière. Nous devons nous battre avec eux", conclut Vasseur.

Article suivant
Matsushita croit encore à la F1

Article précédent

Matsushita croit encore à la F1

Article suivant

Photos - Toutes les victoires de Fernando Alonso en F1

Photos - Toutes les victoires de Fernando Alonso en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Alfa Romeo
Auteur Scott Mitchell