VCARB doit améliorer ses départs trop "irréguliers"

Malgré des bonnes qualifications le samedi, les mauvais départs des deux pilotes VCARB à Imola ont fait s'effondrer les espoirs de double top 10 de l'écurie italienne.

Yuki Tsunoda, RB F1 Team VCARB 01

Les qualifications des deux pilotes Visa Cash App RB lors du week-end du Grand Prix d'Émilie-Romagne ont impressionné. Tous deux passés en Q1, Daniel Ricciardo et Yuki Tsunoda se sont qualifiés aux neuvième et septième places samedi après-midi. L'Australien a même privé Sergio Pérez d'une place dans le top 10 pour une quinzaine de centièmes en Q2.

Avec un rythme en qualifications qui semblait à la hauteur des écuries du haut de tableau, capable même de battre sur un tour une Red Bull en difficulté, VCARB s'attendait à une course solide le lendemain. Malheureusement, lors du départ du Grand Prix, les deux pilotes de l'écurie italienne ont immédiatement perdu deux positions, compromettant ainsi le reste de leur épreuve au vu de la difficulté à dépasser sur ce circuit.

Ricciardo n'a pour l'instant pas mis le doigt sur les causes de ce mauvais départ, un problème récurrent chez VCARB, convaincu d'avoir bien fait les choses de son côté : "Les départs nous font mal en ce moment. Honnêtement, je ne sais pas encore quel était le problème. Je n'ai pas eu l'impression de l'avoir bâclé, car j'avais l'impression que tout se passait bien depuis la procédure, mais nous devons y jeter un coup d'œil. C'est très sensible."

"C'est un peu un enjeu pour notre équipe, nous travaillons dur", ajoute son coéquipier Yuki Tsunoda. "Nous avons vraiment travaillé dur pour les départs tout au long des courses jusqu'à présent. Nous nous sommes un peu améliorés, mais il est certain que nous devons faire un pas de plus, parce que je dirais que la régularité n'est pas au rendez-vous. Nous devons donc nous tourner vers l'avenir."

"Je pensais que c'était la préparation des pneus, et nous avons fait beaucoup de travail dans ce domaine, mais ce n'est pas suffisant", continue le Japonais. "Je pense que cela vient aussi de la cohérence avec l'embrayage. Red Bull, avec le même moteur, est capable de prendre un départ régulier. Donc, il y a certainement quelque chose qui nous manque ou que nous devons améliorer."

Yuki Tsunoda devant Sergio Perez sur le circuit d'Imola.

Yuki Tsunoda devant Sergio Perez sur le circuit d'Imola.

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Le directeur de l'équipe, Laurent Mekies, est conscient que l'écurie doit progresser, encore trop inconstante notamment au niveau des départs, malgré son bond en avant effectué à Miami qui lui a permis d'empocher 12 points et de s'établir à la sixième place du championnat constructeurs.

"Le départ n'est pas un élément de performance unique. Il y a l'embrayage, les pilotes ont les procédures, il y a les pilotes eux-mêmes, les pneus... et j'oublie probablement pas mal d'éléments", explique Mekies à Motorsport.com. "C'est l'une des grandes qualités de notre sport : nous devons réunir de nombreux départements différents pour essayer de progresser, et c'est ce que nous devons faire."

"Nous avons été un peu irréguliers. Nous avons pris un très bon départ à Miami, en haut de la grille contre les grands, mais nous avons connu des hauts et des bas cette année. C'est comme tout le reste dans la voiture. Nous avons juste besoin de faire de petits pas en avant."

Avec Jonathan Noble

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La F1 abandonne son idée de garde-boue pour la pluie
Article suivant Ce détail qui n'en est pas un sur la livrée spéciale de McLaren

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France