Les ventes de billets étaient en hausse au GP des États-Unis

L'annulation définitive du Grand Prix des États-Unis tombe mal pour le Circuit des Amériques, dans un contexte où la billetterie était florissante.

Les ventes de billets étaient en hausse au GP des États-Unis

La Formule 1 a récemment confirmé qu'aucun Grand Prix n'aurait lieu dans les Amériques cette année en raison de la pandémie de COVID-19. Si cette dernière a connu un reflux en Europe, certains pays sont toujours aussi fortement touchés outre-Atlantique ; c'est notamment le cas des États-Unis, avec 914'000 cas et 12'000 décès confirmés sur les deux dernières semaines, dont 122'000 cas et 2500 victimes au Texas sur la même période.

Lire aussi :

Dans ce contexte, il était difficile d'envisager l'organisation d'un événement d'une telle envergure, et les Grands Prix des États-Unis, du Mexique, du Brésil – deux autres pays où la crise sanitaire a pris de l'ampleur – et du Canada ont été annulés. Les ventes de billets pour la course au Circuit des Amériques étaient pourtant en hausse de 250% d'après les responsables du site, et Bobby Epstein, directeur du COTA, estime que cela se présentait même encore mieux : "Ce chiffre est conservateur", indique-t-il à Motorsport.com. "Espérons n'avoir pas perdu cette lancée et que ce soit simplement reporté à 2021."

"Après le Grand Prix à guichets fermés l'an dernier, les gens étaient extrêmement impatients d'assurer leur place pour cette année. Les acomptes de billets et requêtes étaient en forte hausse. Cela montre, je pense, que nous avons enfin trouvé la bonne formule pour être un événement phare. Pour cette année, nous avions prévu davantage de places disponibles et amélioré un certain nombre de zones. Des superstars allaient se produire le soir, ce qui nous aurait aidés à poursuivre cette croissance, à mon avis."

Mais quels sont les facteurs de ces ventes en hausse ? "D'une part, la F1 a reçu beaucoup de couverture médiatique grâce à la série Netflix [Drive to Survive, ndlr], et une véritable tradition a commencé à être établie : les gens en ont fait un grand événement annuel", analyse Epstein. "Je trouve aussi que la communauté locale apprécie de plus en plus l'événement au sein du calendrier annuel de la ville. Quand ces conditions sont réunies, le succès est au rendez-vous."

Epstein a en tout cas bon espoir que les spectateurs aient le même enthousiasme pour l'édition 2021, ce dont le circuit aura besoin pour pallier les pertes subies cette année – notamment avec le report (et finalement l'annulation) du Grand Prix des Amériques MotoGP le 10 mars pour une course initialement prévue le 5 avril.

"Cette annulation n'a rien à voir avec le sport, elle a tout à voir avec la santé, la sécurité et la logistique. Je ne pense pas que nous allons forcément perdre de l'élan. En fait, on pourrait considérer que la demande, contenue, sera encore plus forte."

"Les pertes ont été plus élevées avec le MotoGP, car ce Grand Prix a été annulé moins de temps avant sa date prévue, alors que les préparatifs avaient déjà commencé. Aucun doute, l'annulation d'un événement cause des pertes, car nous avons des frais courants, des taxes et des assurances à payer, et rien pour les compenser", conclut Epstein.

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires

Voir aussi :

McLaren critique la faille dans le gel des voitures pour 2021

Article précédent

McLaren critique la faille dans le gel des voitures pour 2021

Article suivant

Ferrari lance son propre championnat d'eSport

Ferrari lance son propre championnat d'eSport
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021