Vergne décrit l'explosion de son pneu

Après son erreur lors des qualifications, Jean-Eric Vergne a poursuivi son week-end noir à Silverstone

Après son erreur lors des qualifications, Jean-Eric Vergne a poursuivi son week-end noir à Silverstone.

Victime d'une explosion de son pneu arrière-gauche en course, le Français a finalement du abandonner quelques tours plus tard.

Il est revenu sur l'aspect soudain de l'incident, précisant qu'il n'avait ressenti aucun signe qui aurait pu l'alarmer lors des tours précédant la déflagration de son pneu.

"J'ai pris un mauvais départ et c'est quelque chose que nous devons analyser attentivement, car cela a compromis notre performance. Mais cela n'aurait pas changé grand-chose, en raison du problème que j'ai eu avec mon pneu", confie Vergne.

"Je ne sais pas ce qui s'est passé, je n'ai ressenti aucun signe alarmant et c'est juste parti au freinage. Je suis parvenu à rentrer aux stands, passer des nouveaux pneus et sortir de nouveau, mais l'équipe m'a dit immédiatement qu'il y avait des dégâts significatifs sur la voiture. La voiture était très difficile à piloter à partir de là, et l'équipe a pris la décision d'abandonner car ça n'avait aucun sens de continuer. Je ne me suis pas senti en danger, mais c'est juste dommage que ce genre de problème puisse faire perdre tout le travail d'une équipe en un week-end. Je suis très déçu et quelque chose doit être fait à ce sujet rapidement."

Malgré tous les évènements contraires qu'il a rencontrés ce week-end, Vergne veut désormais s'appuyer sur les points positifs, à commencer par la vélocité clairement affichée de la STR8.

"Du point de vue du résultat, cette course est à oublier, mais je crois que nous avons montré que la voiture était très rapide et nous pouvons être dans la bagarre pour les courses à venir."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne
Type d'article Actualités