Vergne en colère contre lui-même

Jean-Eric Vergne a classé le châssis 03 de sa Toro Rosso STR7 au 17ème rang sur la grille de départ, passant cette fois-ci le cap de la Q1

Jean-Eric Vergne a classé le châssis 03 de sa Toro Rosso STR7 au 17ème rang sur la grille de départ, passant cette fois-ci le cap de la Q1.

Le Français, qui signe un 1’38’’744 en Q1, n’a pas su améliorer en Q2, se contentant d’un temps de 1’39’’340. Il regrette une erreur dans le dernier tour lancé lui ayant coûté de précieux dixièmes de seconde.

{La performance de la voiture a été très bonne et compétitive cet après-midi, mais j’ai malheureusement essayé de prendre le dernier virage pied au plancher sur mon tout dernier run et ça n’est pas passé et a ruiné mon tour }, admet Vergne. “J’ai presque perdu la voiture, et je suis en colère contre moi-même pour ça”.

JEV a roulé 17 tours ce matin en EL3 pour avancer dans sa compréhension du comportement de sa machine avec les pneus supertendres.

Le pas en avant en termes de performance comparativement à hier vient partiellement du fait que nous avons amélioré la voiture depuis hier, puis de nouveau en EL3, mais également de moi-même et de la façon dont j’ai piloté. Bien sûr, j’essaierai de prendre un bon départ demain et j’espère pouvoir remonter vers les points en fin de course”, conclut le Français.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités