Vergne frustré d'avoir été contraint de piloter sur la réserve

Le Grand Prix de Toro Rosso a pris la mauvaise direction, après une journée de samedi satisfaisante

Le Grand Prix de Toro Rosso a pris la mauvaise direction, après une journée de samedi satisfaisante. Même s'il s'était montré déçu de son 10ème chrono en qualifications (notamment en raison de la performance particulièrement solide de son équiper Daniil Kvyat), Jean-Eric Vergne savait disposer d'une belle occasion de s'illustrer en Russie.

Las, le Français ne boucle la ligne d'arrivée qu'en 13ème position, cette fois une position devant son équipier, et regrette comme beaucoup d'autres pilotes une gestion du carburant ruinant tout esprit d'entreprise en course.

"Ce fut une course extrêmement frustrante", marmonne le pilote de la STR9-01. "Nous devons comprendre pourquoi il a fallu économiser tant de carburant. C'est vraiment dommage, car les gars ont fait un excellent travail en nous offrant une très bonne voiture, qui me donnait un super feeling pendant toute la course".

Le Français a été impressionnant en début de course, dépassant Kevin Magnussen avec le cœur bien accroché, sur une manœuvre haletante. Mais rapidement, les McLaren et les Red Bull prirent le dessus, après seulement quelques boucles.

"Le départ a été très positif; nous attaquions autant que possible, mais j'ai dû arrêter, même si je sentais que je pouvais vraiment faire un super boulot. Nous devons passer à la course suivante, à Austin, où, je l'espère, nous serons en mesure de tirer le meilleur parti de la voiture".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne , Kevin Magnussen , Daniil Kvyat
Équipes McLaren , Toro Rosso
Type d'article Actualités