Vergne : "Il y a beaucoup de travail à faire"

Le week-end ne s'est absolument pas déroulé comme Jean-Eric Vergne l'espérait

Le week-end ne s'est absolument pas déroulé comme Jean-Eric Vergne l'espérait. Là où les deux Toro Rosso se sont classées dans le top 10 l'an passé, rien de tout cela ne s'est produit cette année. Le Français a dû rentrer aux stands à deux tours du but après que sa monoplace ait commencé à se comporter de manière étrange.

"A un moment, nous n'étions plus très sûr de ce qui se passait à la fin. J'ai senti la monoplace tirer sur un côté, et c'était clair que quelque chose n'allait pas donc l'équipe m'a rappelé aux stands".

Avant cela, Vergne n'avait de toute façon rien à espérer, faute d'une belle qualification et d'une bonne tenue des pneumatiques.

"La course s'annonce toujours difficile en partant seizième. Après avoir gagné quelques places dans un premier temps, j'ai commencé à connaître des soucis d'usure de pneus, donc quand l'équipe a décidé de me faire passer d'une stratégie de deux à trois arrêts, je les ai suivis".

Vergne pourra se rattraper à Suzuka, sur le grand huit japonais. Hélas, la Toro Rosso n'affiche plus la même forme qu'en Italie.

"Maintenant je veux juste aller à Suzuka et repartir du bon pied, mais il y a beaucoup de travail à faire si on veut revenir au niveau de performance que nous aurions dû avoir ici".

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités