Vergne : "J'ai voulu trop en faire"

Jean-Eric Vergne a souvent été fâché avec l'exercice de la qualification depuis ses débuts en F1

Jean-Eric Vergne a souvent été fâché avec l'exercice de la qualification depuis ses débuts en F1. Sa quatorzième place aujourd'hui, en comparaison de la dixième de son équipier Daniel Ricciardo, qualifié en Q3, confirme cette tendance. Dommage, car le Français était lui aussi en mesure de rejoindre les dix premiers.

"Tout s'est passé sans aucun problème en Q1 et en Q2, j'ai réussi à améliorer mon chrono, y compris en pneus rodés, et j'étais en passe de signer un très bon temps lors de ma dernière tentative. Hélas, j'ai bloqué les roues de manière assez importante au virage 8 et j'ai perdu tout le bénéfice de mon effort". regrette Vergne. "Je dois l'admettre, j'ai fait une erreur, j'ai voulu trop en faire".

Le Français s'en veut d'autant plus que sa monoplace est en forme depuis la première séance d'essais libres. Ce qui, d'un autre côté, lui laisse l'espoir de remonter quelques places pour dimanche.

"Le point positif pour demain c'est que je suis dans un bon rythme depuis le début du week-end, la vitesse est là. Donc avec une bonne stratégie, je suis tourné vers la course où je suis sûr que je peux faire oublier la déception de ce soir".

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Type d'article Actualités