Vergne : "Je réalise à quel point il est difficile de marquer des points"

A l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue à Paris, en présence de Paul Hembery, directeur Motorsport Pirelli et de Jean-Eric Vergne, pilote de Formule 1 de l’équipe italienne Scuderia Toro Rosso, Pirelli dresse un bilan à mi-parcours...

A l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue à Paris, en présence de Paul Hembery, directeur Motorsport Pirelli et de Jean-Eric Vergne, pilote de Formule 1 de l’équipe italienne Scuderia Toro Rosso, Pirelli dresse un bilan à mi-parcours sur le championnat du monde de Formule 1.

En quelques sortes, le souvenir le plus fort de la saison est même arrivé avant qu’elle ne commence, quand j’ai reçu un appel m’informant que j’allais devenir pilote de Formule 1 à plein temps, avec l’écurie Toro Rosso. C’était un moment fantastique !,” se souvient avec enthousiasme le Français.

JEV apprécie ses premiers pas en F1 parmi les grands et apprend plus à chaque course. Pour autant, l’acclimatation n’est pas aisée : Vergne a dominé les championnats dans lesquels il est passé avant de piloter pour Toro Rosso cette année !

Pour cette première partie de la saison, j’ai trouvé l’ensemble de l’expérience extraordinaire et j’ai adoré chaque moment, ou presque. Venant d’une série inférieure où j’étais habitué à gagner, cela a été difficile d’accepter au début de finir en bas de la grille alors que je donnais mon maximum. C’est pourquoi j’ai été en réalité plus heureux en finissant huitième en Belgique, que lorsque j’ai obtenu le même résultat lors de ma deuxième course en Malaisie. Maintenant, je réalise à quel point il est vraiment difficile de marquer des points en Formule 1, ce que je n’avais pas encore complètement en tête au début de la saison” !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités