Vergne : "Plus de mauvais que de bons moments"

Ce n'est pas ainsi que Jean-Eric Vergne envisageait sa fin de saison

Ce n'est pas ainsi que Jean-Eric Vergne envisageait sa fin de saison. Parti huitième après avoir bien négocié le virage pluvieux, le Français a perdu tout espoir dès le départ où il fut scotché sur place. Comme sa Toro Rosso n'a pas affiché la même forme sur le sec que sur le mouillé, sa course fut hélas anonyme.

"C'était un départ catastrophique pour les deux Toro Rosso aujourd'hui, et après ça j'avais une monoplace très difficile à conduire, je sais que c'est la même chose pour tout le monde puisque c'était la première fois que nous roulions ici sur le sec, mais l'équilibre de la voiture ne me permettait tout simplement pas d'aller plus vite. Cela s'est amélioré dans les deux derniers relais mais j'ai vraiment dû lutter", regrette t-il.

Vergne s'est battu avec Pastor Maldonado en fin de course mais leur lutte a conduit les deux pilotes à se toucher au premier virage. Le Français rejette toute responsabilité sur le Vénézuélien.

"Pour l'incident avec Maldonado j'étais à l'intérieur par rapport à lui au premier virage et il ne m'a laissé aucune place, donc on s'est touché et il est parti en tête à queue".

Au final, Vergne gardera un souvenir mitigé de sa saison 2013. Il lui faut maintenant se tourner vers 2014, avec la même équipe pour sa troisième saison en F1.

"J'ai connu plus de mauvais que de bons moments cette saison, mais nous sommes tous motivés pour travailler très dur durant l'hiver afin de démarrer la prochaine saison avec une meilleure voiture".

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités