Vergne "respecte" le choix de pilotes de Haas F1

Pleinement engagé dans la Saison 2 de Formule E, Jean-Eric Vergne a fait une croix depuis plusieurs semaines déjà sur son ambition initiale de retrouver un baquet de titulaire en Formule 1 pour la saison 2016. 

Le plateau pour la saison prochaine s’est rapidement garni dans la catégorie reine, et l’espoir principal du français était de trouver un volant au sein de la nouvelle écurie Haas F1. En août dernier, il confirmait même à Motorsport.com l’existence de discussions et estimait figurer parmi trois candidats pour les deux baquets. Mais tout a changé ensuite avec l’opportunité pour Haas d’enrôler Romain Grosjean, qui fera équipe avec Esteban Gutiérrez

Après ses trois saisons chez Toro Rosso, Jean-Éric Vergne a trouvé refuge chez Ferrari en 2015 en endossant un rôle de pilote de développement. Les liens entre la Scuderia et Haas auraient pu lui faciliter l’accès à un baquet, qui est finalement revenu à Gutiérrez, lui aussi membre du programme Ferrari, dont il était le réserviste cette année. Néanmoins, JEV ne compte pas s’apitoyer sur son sort, et ne remet certainement pas en cause le choix effectué par Haas. 

"Evidemment, en tant que pilote on veut toujours courir au sommet, et la F1 est le top, mais je respecte la décision", explique-t-il à Motorsport.com. "[Haas] fait les choses très professionnellement et je leur souhaite le meilleur. Je suis certain qu’ils peuvent avoir une bonne voiture et je souhaite le meilleur pour leurs deux pilotes."

Tout en évoluant en Formule E, Vergne devrait rester dans le giron Ferrari pour 2016 et a l’intention d’effectuer de nouveau le meilleur travail possible, avec l’espoir d’obtenir une opportunité de courir à nouveau en F1, que ce soit en cours de saison prochaine ou à l’horizon 2017. 

"Les choses n’arrivent pas sans raison, et j’espère que quelque chose de bien arrivera, on ne sait jamais", ajoute-t-il. "Ma concentration est fixée sur Ferrari, et peu importe quelle est ma position, je donnerai le meilleur de moi-même pour eux et pour les aider, quelle que soit la manière dont je peux le faire ; nous verrons à l’avenir."

Début de saison difficile avec DS

A Punta del Este samedi, Vergne a pu ouvrir son compteur points en Formule E après deux premiers ePrix très difficile, puisqu’il a pris la 7e place. Pour sa première saison complète dans la discipline électrique, où il a rejoint DS Virgin Racing après être passé chez Andretti, les difficultés ne l’épargnent pas, mais il n’y a aucun regret dans le choix du Français. 

"Je crois que le choix d’aller chez DS était bien réfléchi, car être avec un constructeur français est quelque chose d’important pour moi", insiste-t-il. "Cela a été clairement plus difficile [que la Saison 1], particulièrement car je n’ai pas marqué de point [lors des deux premières courses], donc ce n’est pas là que nous voulions être."

Propos recueillis par Federico Faturos

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1 , Formule E
Pilotes Jean-Éric Vergne
Équipes Virgin Racing , Haas F1 Team
Type d'article Actualités
Tags avenir, déclarations