Vergne travaille sur la Red Bull Racing de l'an prochain

L’un des Français les plus en vue du moment, Jean-Eric Vergne, a révélé dans une interview accordée à la FFSA qu’il travaillait déjà sur la RB7 en testant dans le simulateur de Red Bull Racing

L’un des Français les plus en vue du moment, Jean-Eric Vergne, a révélé dans une interview accordée à la FFSA qu’il travaillait déjà sur la RB7 en testant dans le simulateur de Red Bull Racing.

Jean-Eric Vergne, qui mène actuellement le championnat de Formule 3 britannique, est membre du Red Bull Junior Team depuis plusieurs années.

Ce poste lui a notamment permis de rouler aux côtés d’Adrian Newey, directeur technique de l'équipe, lors du Festival Of Speed de Goodwood et d’utiliser fréquemment le simulateur de Red Bull Racing.

"J’ai pris le volant d’une F1 de Red Bull Racing dans le cadre du festival de Goodwood. J’en avais beaucoup entendu parler mais je ne l’avais jamais vécu et je dois dire que c’était fabuleux de communier avec le public et des voitures historiques," a déclaré Jean-Eric Vergne.

"Bon, c’était une F1 de 2005, la route était étroite et bosselée, donc je me suis contenté de faire des burnouts ! J’ai rencontré Adrian Newey et [le team principal] Christian Horner avec lesquels j’ai longuement discuté."

Jean-Eric Vergne prend du galon au sein de Red Bull Racing puisque l’équipe autrichienne lui fait confiance dans le développement sur simulateur de la RB7, la future monoplace de l'écurie.

"Je travaille de plus en plus avec Red Bull Racing, dans le simulateur. L’optique est de préparer les Grands Prix : on essaie différents réglages et on travaille également sur la RB7. J’apprends énormément, j’étoffe mon bagage technique."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Adrian Newey , Jean-Éric Vergne
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités