Vers un nouveau fiasco diplomatique à Bahreïn ?

L’une des mauvaises sagas de la saison 2012 aura incontestablement été la longue polémique et la mauvaise presse dépassant le cadre des médias F1 concernant la tenue du Grand Prix de Bahreïn

L’une des mauvaises sagas de la saison 2012 aura incontestablement été la longue polémique et la mauvaise presse dépassant le cadre des médias F1 concernant la tenue du Grand Prix de Bahreïn. Soudain, au milieu des heurts politiques et sociaux du pays, beaucoup d’observateurs étrangers au sport réalisaient que la F1 était avant tout un business que pas même l’instabilité politique d’un pays ne pouvait secouer au moment de produire un show télévisé.

Alors que les manifestations chiites interviennent encore dans le Royaume sunnite, les risques d’embarras pendent de nouveau comme une Epée de Damoclès au-dessus du Formula 1 Circus. La FIA serait semble-t-il assez nerveuse à l’idée d’organiser un nouveau GP de Bahreïn dans ces conditions tendues et demeure très attentive à la situation locale.

C’était, à tous points de vue, un désastre en termes de relations publiques”, admet ainsi une source de la Fédération du GP de Bahreïn 2012, qui ne peut se réjouir des manifestations de lundi dernier, ayant vues la police tirer des grenades lacrymogènes sur la foule et procéder à des arrestations, dont celle de Yousef al-Muhafedha, représentant du Centre des Droits de l’Homme Bahreini…

Une tension à laquelle vient s’ajouter un appel rejeté par la Cour contre une peine de prison prononcée à l’encontre de Nabeel Rajab, Directeur de ce même mouvement revendiqué pacifiste.

Les manifestations d’avril ne furent pas très bonnes et ont manqué l’opportunité d’utiliser la course comme plateforme, poursuit la source de la Fédération du GP de Bahreïn. Cette fois, ils ont plein de temps pour savoir comment s’organiser en avance. Nous ne pouvons qu’espérer”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités