Vers un remaniement radical de la F1 ?

Profitant du Grand Prix de Chine ce week-end, la Formula One Team Association (FOTA) a prévu de se réunir cette semaine pour discuter de la façon dont on pourrait rendre la Formule 1 meilleure

Profitant du Grand Prix de Chine ce week-end, la Formula One Team Association (FOTA) a prévu de se réunir cette semaine pour discuter de la façon dont on pourrait rendre la Formule 1 meilleure.

Pour ce faire, la FOTA ne ferait pas les choses à moitié puisqu'il serait entre autre question d'interdire les ravitaillements en essence, de raccourcir les courses, de limiter les essais privés de façon plus drastique ou encore de rendre le vendredi plus attractif.

La question de l'interdiction des ravitaillements, par exemple, a émergé suite aux nombreux problèmes rencontrés cette année par les équipes, à l'image de Felipe Massa au Grand Prix de Singapour.

Et même si cette mesure impliquerait inévitablement un design repensé des monoplaces, avoir des courses plus courtes serait une façon de minimiser l'impact de l'interdiction des ravitaillements.

Le directeur exécutif de McLaren, Martin Whitmarsh, qui préside le Groupe Sportif de Travail, a confirmé que des discussions concernant les formats des week-ends de course et une plus large restriction des essais auront bien lieu en Chine.

"Oui, nous nous intéressons au format des courses et des essais. Je pense qu'il y a quelques bonnes idées au programme qui changeraient le format des courses et du week-end.)"

"{Espérons que nous parviendrons ensemble à trouver des accords sur la manière dont nous pouvons changer positivement le week-end. Mais en faisant des changements, nous devons faire attention à ce que nous conservions une certaine spécificité qui est importante en Formule 1."

"Nous devons jeter un œil à notre programme du vendredi et décider si c'est une journée utile où nous pouvons faire plus de spectacle et avoir un peu de compétition ce jour-là. Et nous allons regarder ce que nous pouvons faire le samedi et le dimanche afin de voir si nous pouvons les rendre un petit peu moins prévisibles," explique le britannique.

"Mais vous devriez dire, en vous basant sur ce que nous voyons aujourd'hui et sur les dernières courses, que c'est assez imprévisible à l'heure actuelle."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren
Type d'article Actualités