Verstappen, 2e : Une "victoire" après l'accident d'avant-course

Max Verstappen estime que la deuxième place du Grand Prix de Hongrie est "comme une victoire" après la crainte de manquer la course de F1 suite à un accident avant le départ.

Avant le début de la course, dans le tour de reconnaissance, Max Verstappen s'est accidenté au virage 12. Tirant tout droit dans les pneus, le Néerlandais a cassé son aileron avant et manqué de briser sa suspension avant gauche. Finalement arrivé sur la grille, ses mécaniciens ont travaillé jusqu'à la dernière seconde pour lui permettre de prendre le départ dans de bonne conditions.

Et il en a vite profité en s'élançant très bien depuis le septième emplacement, prenant la troisième position à la sortie du premier virage puis la seconde une fois la première salve d'arrêts au stand passée. Par la suite, incapable de suivre le rythme d'un Lewis Hamilton sur une autre planète, il s'est employé à résister à Valtteri Bottas, ce qu'il a fait jusqu'au bout.

Lire aussi :

"Ce n'était pas ce que je voulais au début de la course, finir dans les barrières dans les tours de mise en grille", a déclaré Verstappen. "Mais les mécaniciens ont fait un travail fantastique pour réparer la voiture. Je ne sais pas comment ils ont fait, mais c'est incroyable."

"Leur rendre ça avec la seconde place, j'en suis très heureux. La première moitié a été très cruciale et à partir de là, je pense que nous avons pris les bonnes décisions, et nous avions un bon rythme. Nous avons juste fait notre course et, bien sûr, séparer les deux Mercedes est une bonne chose pour nous."

"Je pensais que nous n'allions pas pouvoir courir, donc être second c'est comme une victoire aujourd'hui."

Lire aussi :

Menacé en fin de course par un Bottas qui avait effectué un arrêt pour chausser des pneus durs neufs, Verstappen a passé la ligne d'arrivée avec 750 millièmes d'avance. "J'ai juste essayé d'avoir mon propre rythme, et bien sûr je pouvais voir qu'il revenait en reprenant quelque chose comme une seconde au tour."

"Suivre [une autre voiture] ici est assez difficile, donc dès qu'il était sous la seconde et demie, c'était un petit peu plus compliqué pour lui. Dans le dernier tour, nous avions également du trafic devant nous, ce qui ne m'a pas facilité la tâche avec ces vieux pneus usés. Mais nous avons réussi à tenir et je suis très heureux de la seconde place."

partages
commentaires
Max Verstappen élu "Pilote du Jour" du GP de Hongrie 2020

Article précédent

Max Verstappen élu "Pilote du Jour" du GP de Hongrie 2020

Article suivant

Renault dépose d'autres réclamations contre Racing Point en Hongrie

Renault dépose d'autres réclamations contre Racing Point en Hongrie
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021