Verstappen plus agacé par son moteur que par l'accrochage

Max Verstappen met son abandon au Mugello directement sur le compte des problèmes de fiabilité de son moteur.

Si le Grand Prix de Toscane a offert un scénario complètement fou au Mugello ce dimanche, Max Verstappen n'a pas eu le temps d'en voir grand-chose. Et pour cause, le Néerlandais a fait partie des premiers éliminés, piégé dans le bac à gravier du premier enchaînement de virages, où il a été propulsé sans être responsable de quoi que ce soit.

Lire aussi :

Pour le pilote Red Bull Racing, il s'agit du deuxième abandon en une semaine et cela fait beaucoup. Mais sa colère ne se dirige pas vers un hypothétique responsable du capharnaüm au départ. Verstappen est avant tout frustré par les ennuis à nouveau rencontrés sur sa monoplace. On avait vu les mécaniciens travailler en urgence sur sa RB16 sur la grille de départ, cela n'a visiblement pas suffi. Et après avoir pris une belle impulsion à l'extinction des feux, il a manqué de puissance et vu une partie du peloton l'avaler... jusqu'au moment de l'accrochage.

"J'ai pris un bon envol et j'ai passé Lewis [Hamilton]", explique-t-il. "J'ai pris un meilleur envol que Valtteri [Bottas], mais une fois à fond, le moteur a rencontré le même problème que celui que nous avons eu à Monza. Je n'avais aucune puissance et je me suis retrouvé dans la situation d'être au milieu du paquet. Après, ce n'est pas simple et on se retrouve au milieu de l'accrochage. Je ne sais même pas ce qui s'est passé."

Toujours troisième du championnat mais de plus en plus distancé désormais par les pilotes Mercedes, Verstappen déplore de s'être retrouvé ainsi à la merci d'un tel incident de course. "Nous n'aurions même pas dû nous retrouver dans cette position", rumine-t-il, interrogé sur son absence de responsabilité dans l'accrochage. "C'est vraiment frustrant car c'est un abandon de plus. Mais c'est comme ça. Je ne suis vraiment pas content en ce moment, mais je ne peux rien y changer."

Cet incident du premier tour a été rapidement classé sans suite par les commissaires. Une vision partagée par Pierre Gasly, lui aussi victime du chaos et contraint à un abandon prématuré. "J'ai eu un départ correct, après on s'est retrouvé à beaucoup au premier virage", raconte-t-il au micro de Canal+. "J'ai vu qu'il y avait de la place au milieu de la piste, au final ça s'est refermé, c'est sûr que ce n'est pas ce qu'on aurait voulu. C'est dommage car ça a marché tout le week-end. Après les qualifications, on a vu que l'on avait abîmé tous les bargeboards et les ailerons, ce qui expliquait la [mauvaise] performance, donc j'étais confiant. C'est sûr que c'est une opportunité manquée."

Max Verstappen, Red Bull Racing RB16 abandonne la course

partages
commentaires
Grosjean : "La plus grosse frayeur de ma carrière"
Article précédent

Grosjean : "La plus grosse frayeur de ma carrière"

Article suivant

Ricciardo, 4e : "Forcément un peu de douleur" d'avoir perdu le podium

Ricciardo, 4e : "Forcément un peu de douleur" d'avoir perdu le podium
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021