Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
20 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
28 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
41 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
77 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
90 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
105 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
112 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
126 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
133 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
147 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
161 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
189 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
196 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
210 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
217 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
230 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
245 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
252 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
266 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
280 jours

Verstappen agacé par l'absence de pénalité contre Hamilton

partages
commentaires
Verstappen agacé par l'absence de pénalité contre Hamilton
Par :
27 oct. 2019 à 22:19

Max Verstappen a reconnu son erreur commise en qualifications samedi à Mexico, mais s'interroge sur l'absence de sanction similaire à l'encontre de Lewis Hamilton.

Auteur de la pole position samedi, Max Verstappen a vu son week-end mexicain virer au cauchemar. En moins de 24 heures, le pilote Red Bull a d'abord perdu le bénéfice de cette pole, pénalisé pour ne pas avoir ralenti sous drapeau jaune, avant de connaître un départ difficile en course, et de terminer finalement sixième. Sur un circuit où il s'était imposé ces deux dernières années, le Néerlandais rumine et veut passer à autre chose. 

Hier, ses déclarations perçues comme arrogantes en conférence de presse, où il assumait de ne pas avoir ralenti au moment du drapeau jaune consécutif au crash de Valtteri Bottas, avaient probablement provoqué sa perte. Sur le sujet, Verstappen a mis un peu d'eau dans son vin, acceptant la sanction, mais maintenant une certaine incompréhension. 

Lire aussi :

"La règle est claire", admet-il. "La seule chose que je veux dire à ce sujet pour ma part, car il y a eu beaucoup de commentaires, c'est qu'avec le recul il est certain que j'aurais dû lever le pied. Mais tout le monde devrait faire pareil. Je sais que Seb [Vettel] a fait pareil, mais une voiture argentée de l'a pas fait. Et il n'a pas eu de pénalité, ce qui m'agace. Mais c'est comme ça. Je ne peux pas décider des règles pour les autres pilotes."

Sans citer son nom, Verstappen fait allusion à Lewis Hamilton, qui avait même amélioré son tour chrono en fin de Q3 samedi. Néanmoins, il omet de préciser quelques éléments : le Britannique suivait Bottas d'assez près, était le premier à arriver sur les lieux, et le drapeau jaune n'a ainsi été présenté qu'après son passage, lui évitant ainsi toute obligation de ralentir. 

Une course trop vite ruinée

Max Verstappen, Red Bull Racing RB15, victime d'une crevaison

Parti quatrième ce dimanche, Verstappen espérait encore briller malgré tout. "La course était encore jouable en étant quatrième, nous avions une bonne voiture, mais ce qui s'est passé dans le premier tour puis avec Valtteri a complètement ruiné ma course."

Dans le premier enchaînement de virage, il y a en effet eu contact entre Verstappen et Hamilton, les deux hommes passant dans l'herbe avant de se relancer. Quelques tours plus tard, le pilote Red Bull a crevé après un contact avec Bottas, à qui il venait de faire l'intérieur dans le stadium. Passé par les stands, il a ensuite dû remonter jusqu'au sixième rang en faisant tenir ses pneus durs pendant 65 tours. 

"Lewis était à l'extérieur au premier virage, puis il a freiné loin au virage 2 et je ne pouvais pas rester là où j'étais, j'ai dû quitter la piste", précise Verstappen. "Ensuite avec Valtteri, j'étais à l'intérieur et à ses côtés, j'imagine qu'il ne m'a pas vu, il tournait déjà et il a accroché ma roue arrière. J'ai dû faire un tour entier avec une crevaison. À partir de là, je devais faire un seul arrêt, notre seule option pour remonter à la sixième place. Le rythme était bon, la voiture aussi, c'est dommage de ne pas finir plus haut."

Article suivant
Hamilton a souffert au volant d'une Mercedes endommagée

Article précédent

Hamilton a souffert au volant d'une Mercedes endommagée

Article suivant

Vettel : "Nous aurions pu être plus tranchants niveau stratégie"

Vettel : "Nous aurions pu être plus tranchants niveau stratégie"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Catégorie Course
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine