Verstappen n'a pas tremblé malgré les attentes de ses fans

Max Verstappen a soulevé le trophée du vainqueur pour la 17e fois en Formule 1 en remportant le Grand Prix des Pays-Bas, devant une foule entièrement acquise à la cause du pilote portant le numéro 33.

Verstappen n'a pas tremblé malgré les attentes de ses fans
Charger le lecteur audio

Il y a à peine six ans, le meilleur résultat d'un pilote néerlandais en Formule 1 était une troisième place, signée Jos Verstappen, et la perspective d'un retour du championnat à Zandvoort était plus qu'utopique. Mais beaucoup de choses peuvent se passer en six ans, et nous l'avons aujourd'hui avec une victoire d'un pilote néerlandais, Max Verstappen, au Grand Prix des Pays-Bas.

Malgré la pression que représente une course à domicile, surtout lorsque celle-ci revient au calendrier après une absence de 36 ans, Verstappen n'a pas commis une seule erreur durant les 72 tours de course. Le pilote Red Bull a enlevé le drapeau à damier avec 21 secondes d'avance sur Lewis Hamilton et en ayant pris un tour minimum sur tous les pilotes classés au-delà de la troisième place.

Sans surprise, le Néerlandais était très heureux en sortant de sa monoplace. "Je pense que l'ensemble du week-end a été très positif et je n'aurais pas pu demander mieux pour mon Grand Prix national", a-t-il déclaré sur Sky Sports. "C'est toujours délicat car tout le monde attend beaucoup de vous et il est très difficile de répondre à ces attentes, surtout dans un championnat aussi serré que celui-ci. Mais de notre côté, aujourd'hui encore, nous avons fait tout ce qu'il fallait en tant qu'équipe, nous avons pris un bon départ, nous avons pris les bonnes décisions lors des arrêts au stand et nous nous sommes assurés d'avoir le bon écart."

Lire aussi :

Pourtant, les clés de la victoire n'ont pas été données à Verstappen une fois le premier virage du premier tour franchi. Le Néerlandais a dû gérer son écart avec Lewis Hamilton, qui a tenté deux undercuts pour dépasser le pilote Red Bull, et la stratégie à un arrêt de Valtteri Bottas.

"[Mercedes] a tout tenté avec nous, y compris en gardant Bottas en piste et en me rendant la vie dure, ce qui est fair play. Mais nous les avons très bien contré, donc je suis très heureux de cette victoire. Lewis a mis la pression pendant toute la course, donc vous pouvez voir que les deux voitures sont très proches. Au final, tout se joue à des détails."

Avec cette victoire, Verstappen reprend les commandes du championnat. Le Néerlandais compte désormais trois points d'avance sur Lewis Hamilton alors qu'il ne reste officiellement que huit courses à disputer. Verstappen ne s'attend pas à rester premier très longtemps toutefois, car le prochain rendez-vous, fixé à Monza, devrait mettre en valeur les qualités de la Mercedes W12.

"La voiture est bonne dans certains domaines et moins bonne dans d'autres, par rapport à la [Mercedes] qui est meilleure en vitesse de pointe et en puissance, donc Monza lui convient un peu mieux", a-t-il affirmé. "Mais je pense que ce sont toujours les petits détails qui comptent. C'est pourquoi dans un week-end il faut vraiment travailler sur les réglages, car parfois vous pouvez gagner beaucoup de temps sur un tour en améliorant un peu l'équilibre."

"Avec les courses à venir, certaines vont probablement favoriser un peu plus [les Mercedes], mais nous allons continuer à attaquer et en tant qu'équipe, nous allons simplement essayer de ne pas commettre d'erreurs."

partages
commentaires

Voir aussi :

Le meilleur tour de Bottas ? "Insolent mais compréhensible"
Article précédent

Le meilleur tour de Bottas ? "Insolent mais compréhensible"

Article suivant

Mazepin "dangereux" envers Schumacher ? Haas botte en touche

Mazepin "dangereux" envers Schumacher ? Haas botte en touche
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021