Verstappen blanchi par les commissaires

Après enquête des commissaires, Max Verstappen ne sera pas sanctionné pour sa manœuvre lors de la première séance d'essais libres.

Lors de la première séance du week-end à Monaco, Max Verstappen a attiré l'attention sur la manière dont il a repris la piste après une erreur commise au virage de Sainte-Dévote.

Le Néerlandais a bloqué ses roues au freinage, optant logiquement pour une prise d'échappatoire. Il a ensuite enclenché la marche arrière pour revenir en piste, ce qui a entraîné une enquête des commissaires, d'autant qu'une Ferrari abordait le virage, préférant finalement le court-circuiter en empruntant la sortie de la voie des stands pour éviter la Red Bull. 

Convoqué pour s'expliquer auprès des commissaires après la séance, Verstappen a été blanchi après étude de la situation. Les commissaires ont souligné que le pilote avait réalisé cette manœuvre alors que les drapeaux jaunes étaient agités, permettant aux autres concurrents d'être parfaitement conscients d'un éventuel danger. 

Max Verstappen a signé le deuxième temps des EL1, derrière son coéquipier Daniel Ricciardo, ouvrant un week-end durant lequel Red Bull espère se battre pour la victoire face à Mercedes et Ferrari.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Sous-évènement Essais Libres 1
Circuit Monte Carlo
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags commissaires