Verstappen : D'autres pilotes ont fait pire que moi à Monza

partages
commentaires
Verstappen : D'autres pilotes ont fait pire que moi à Monza
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
14 sept. 2018 à 08:44

Max Verstappen est encore plus convaincu d'avoir été traité injustement suite à sa pénalité du Grand Prix d'Italie, après avoir affirmé que d'autres pilotes étaient passés entre les gouttes en faisant pire.

Le pilote Red Bull s'est vu infliger une pénalité de cinq secondes après avoir heurté Valtteri Bottas alors qu'ils se battaient pour la troisième place en dernière partie de course. Cette sanction l'a finalement fait chuter au cinquième rang.

Lire aussi :

Après avoir à l'époque exprimé sa colère à la radio, Verstappen affirme que sa conviction dans le fait qu'il n'aurait pas dû être pénalisé a été renforcée après avoir vu des vidéos de ce que d'autres pilotes ont pu faire. Il a ainsi expliqué qu'un incident similaire entre Felipe Massa et Lance Stroll à Monza l'année dernière montrait que sa conduite défensive n'était pas inhabituelle, et il ne comprend pas pourquoi plusieurs autres collisions n'ont pas fait l'objet d'un tel examen.

"J'analysais d'autres vidéos de l'année précédente, parce que quand on remonte 10 ou 15 ans en arrière, ça n'est pas pertinent avec les règles et tout ça, et la même chose s'est exactement passée entre Stroll et Massa [en 2017]", a déclaré Verstappen quand Motorsport.com l'a interrogé sur l'incident de Monza. "Massa a été très intelligent et n'a pas touché sa roue, mais il est resté sur la ligne blanche et a roulé un petit peu sur le vert [l'astroturf hors piste], mais son pneu était toujours sur la ligne blanche."

"Bien sûr, j'essaie toujours de leur rendre la vie aussi difficile que possible. Et je me battrai pour chaque millimètre sur la piste, ce que j'ai fait, alors au final, je pense que c'est très dur. En regardant aussi ce qui s'est passé à Monza, d'autres pilotes se sont juste poussés hors piste les uns les autres, ont endommagé leurs voitures, se sont heurtés, et nous n'avons pas eu de dégâts. [Bottas] a touché ma roue et a dû aller à l'extérieur. Il n'y a pas eu de dégâts et je pense que c'est pour ça que c'était très dur. Vous ne pouvez pas changer la décision, mais je pense que c'était dur."

Lire aussi :

Verstappen admet qu'il s'est déplacé vers Bottas pour défendre, mais reste inflexible sur le fait que le Finlandais avait assez de place pour éviter une collision. "Bien sûr que j'allais vers la gauche, mais tant que vous lui laissez l'espace pour la largeur d'une voiture, c'est très bien. Je crois que je lui ai laissé. Bien sûr, c'était au millimètre, et si vous partez là-dessus, peut-être que c'est un millimètre qui suffit ou ne suffit pas, mais c'est comme ça que je cours. Au millimètre près. Pas au mètre près."

Bien que le Néerlandais ait été impliqué dans un certain nombre d'incidents controversés lorsqu'il a défendu des positions, il affirme que les situations ont été exacerbées par le fait qu'il a toujours dû le faire contre des voitures plus puissantes. "Bien sûr, je dois défendre aussi âprement parce que je manque toujours de puissance dans les lignes droites. Si nous avions la vitesse de pointe, nous ne serions jamais dans cette position."

"Ils arrivent soudainement très vite et il faut être très agressif dans votre défense. Je pourrais aussi facilement dire, 'Laissons-les passer' et faire quand même une belle course et tout le monde dirait que Max a fait une course incroyable. Mais je ne suis pas là pour finir quatrième."

Article suivant
Ricciardo surpris que Räikkönen reste en F1

Article précédent

Ricciardo surpris que Räikkönen reste en F1

Article suivant

EL1 - Doublé Red Bull à Singapour

EL1 - Doublé Red Bull à Singapour
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Singapore Street Circuit
Pilotes Max Verstappen Boutique
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités