Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
15 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
22 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
36 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
71 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
84 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
107 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
120 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
127 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
141 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
155 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
183 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
190 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
204 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
211 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
225 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
240 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
260 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
274 jours

Verstappen finalement convoqué par les commissaires à Mexico

partages
commentaires
Verstappen finalement convoqué par les commissaires à Mexico
Par :
26 oct. 2019 à 21:08

Max Verstappen (Red Bull) a été convoqué par les commissaires du Grand Prix du Mexique 2019 de Formule 1 suite à la fin des qualifications.

Alors qu'il n'avait fait l'objet d'aucune enquête des commissaires, Max Verstappen va finalement bien devoir répondre des événements de la fin de séance de qualifications à Mexico. Le Néerlandais a en effet signé son meilleur temps alors même que Valtteri Bottas s'était accidenté dans le dernier virage et que des drapeaux jaunes étaient brandis par les commissaires. Si le dernier mini-secteur chronométrique a démontré que la Red Bull n'avait pas amélioré son temps de passage par rapport au meilleur tour précédent, les images embarquées semblent démontrer que Verstappen n'a pas levé le pied.

Lire aussi :

Pire le pilote s'est incriminé lui-même lors de la conférence de presse en déclarant, à la question de savoir s'il avait ralenti : "Ça n'y ressemblait pas, hein ? Non." Cela avant d'ajouter : "Je pense que nous savons tous ce qu'un drapeau jaune signifie. Ça n'a pas d'importance [de ne pas avoir ralenti], n'est-ce pas ? Supprimez mon tour, l'autre était bon également. [...] Est-ce qu'il faut aller sur ce terrain, la sécurité ? Je pense que nous savons ce que nous faisons, sinon nous ne piloterions pas de F1. Ce sont les qualifications et il faut y aller, et comme je l'ai dit avant, s'ils veulent supprimer le tour, qu'ils le fassent."

Une vision des choses qu'il devra désormais défendre à partir de 23h10 heure française devant les commissaires, qui l'ont convoqué pour "une infraction présumée à l'Article 2.4.5.1 b de l'Annexe H du Code Sportif International de la FIA, absence de ralentissement sous drapeaux jaunes dans le virage 17 à 14h00 [heure de l'infraction, ndlr]".

Article suivant
Pas de sanction pour Kvyat suite à un incident avec Ricciardo

Article précédent

Pas de sanction pour Kvyat suite à un incident avec Ricciardo

Article suivant

Verstappen perd sa pole position à Mexico

Verstappen perd sa pole position à Mexico
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Catégorie Qualifs
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Fabien Gaillard