Résumé de course
Formule 1 GP du Canada

Course - Verstappen dompte les conditions, Ferrari coule

Max Verstappen a remporté le Grand Prix du Canada 2024 de F1 devant Lando Norris et George Russell. La course, marquée par des conditions changeantes et deux Safety Cars, a vu un zéro pointé pour Ferrari.

Max Verstappen, Red Bull Racing, vainqueur, sur le podium

La pluie attendue est bien venue. Au moment de s'élancer pour le tour de formation sur une piste détrempée suite à une grosse averse qui a eu lieu une demi-heure avant le départ. George Russell, auteur de la pole ce samedi à égalité avec Max Verstappen, est chargé de mener le peloton devant le Néerlandais, alors que les McLaren de Lando Norris suivent en seconde ligne. Il faut remonter au septième rang pour trouver trace de Lewis Hamilton et, juste en dehors du top 10, les Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz. Tous les pilotes s'élancent en pneus intermédiaires (verts), à l'exception des Haas, chaussées des pluie (bleus).

Haas surprend avec le pari des pneus pluie

VIDÉO - Les Haas ont fait le bon pari au départ du GP du Canada !

Au départ, Russell conserve l'avantage alors que l'ensemble du peloton fait preuve de prudence, hormis un contact entre Pierre Gasly et Sergio Pérez. Daniel Ricciardo, cinquième au départ, se manque (commettant un départ anticipé qui sera plus tard sanctionné de 5 secondes) et est dépassé d'entrée par Fernando Alonso et Hamilton. Plus loin, Sainz perd beaucoup de positions, en grande difficulté. Le pari des pneus pluie paie pour les pilotes Haas puisque Kevin Magnussen fend le peloton et se porte en cinquième place à la fin du deuxième tour alors que l'averse redouble d'intensité.

Au troisième tour, Magnussen dépasse Piastri dans la ligne droite de retour tandis que Hülkenberg met de son côté la pression sur Hamilton. Du côté de Leclerc, Ferrari constate un problème moteur mais lui demande de continuer à attaquer malgré une perte d'une demi-seconde en ligne droite. Devant, après 5 des 70 tours, Russell compte un peu plus de deux secondes d'avance sur Verstappen et six sur Norris. Mais surtout, l'avantage est désormais aux pneus intermédiaires, ce qui freine Magnussen.

Alors qu'Alonso et Hamilton commettent quelques petites erreurs sans perdre de position, Magnussen choisit de passer par les stands pour monter des pneus intermédiaires ; toutefois, l'équipe n'est pas prête et l'arrêt est donc lent. Il ressort 13e. Entretemps, Sargeant a fait un petit tout droit au virage 6, sans gravité.

La piste s'assèche

Après 10 tours, la trajectoire commence à réellement s'assécher et Verstappen revient sur Russell. Derrière, Norris va encore plus vite et revient à huit secondes. Un peu plus loin, Hülkenberg, désormais en grande difficulté sur ses gommes, retient un temps une partie du peloton avant que Ricciardo ne trouve l'ouverture suivi par plusieurs autres voitures. Le pilote Haas finit par rentrer au 12e tour.

Russell, visiblement en difficulté sur ses pneus, est désormais sous une grande pression de Verstappen alors que Norris fond sur le duo. Le Néerlandais commet toutefois une erreur au début du 17e tour en se manquant dans le premier virage ; l'avertissement est sans frais mais il se retrouve avec Norris sur ses basques. Le DRS est autorisé par la direction de course.

VIDÉO - Festival de Lando Norris pour prendre la tête du GP du Canada

Au 20e tour, alors que les pilotes semblent tous attendre la prochaine averse, Norris dépasse Verstappen juste avant la chicane. Le duo s'est rapproché à une seconde de Russell. Le pilote McLaren est clairement plus rapide que son compatriote et refait la même manoeuvre sur la Mercedes pour prendre la tête ! Russell se manque et doit couper la chicane, ce qui lui fait perdre la position sur Verstappen au moment du retour en piste.

Pendant que Norris creuse cinq secondes d'avance sur Verstappen, la bataille fait rage entre Alonso et Hamilton pour la cinquième position, avec un petit contact entre les deux pilotes dans le second virage, sans gravité. Au 24e tour, alors que Norris compte désormais huit secondes d'avance, Piastri fait la jonction avec Russell. Le DRS est autorisé au 39e tour.

Sargeant relance la course

Au 25e tour, Logan Sargeant part à la faute dans la chicane rapide et se retrouve à l'envers. Après un temps d'attente, le Safety Car est déployé et cela piège Norris qui se retrouve derrière la voiture de sécurité alors que les autres peuvent rentrer ! Les cinq pilotes qui le suivent s'arrêtent, Hamilton prenant l'avantage sur Alonso au passage. Certains, plus loin, font le choix de ne pas s'arrêter, c'est le cas de Tsunoda ou d'Ocon. Quand Norris passe par les stands, il ressort donc derrière Verstappen et Russell, mais juste devant Piastri. Leclerc passe par les stands pour chausser des pneus slicks durs ; le Monégasque n'a rien à perdre, mais perd du temps avec une réinitialisation du moteur.

La course est relancée au 30e tour alors que la pluie commence à retomber. Verstappen conserve sans problème l'avantage et creuse rapidement un écart de 1,5 seconde sur Russell. La pluie ne fait évidemment pas les affaires de Leclerc, très loin du peloton et très lent ; il finit par rentrer pour chausser les intermédiaires. Pendant ce temps, Albon réussit un superbe double dépassement avant la chicane sur Ricciardo et Ocon pour prendre la neuvième place.

La piste est de plus en plus humide et Russell parvient à se rapprocher de Verstappen, mais le top 5 se tient encore en cinq secondes à ce stade, alors qu'Alonso, sixième, est incapable de tenir le rythme. À la mi-course, l'averse cesse et la piste recommence à s'assécher. Verstappen en profite alors pour hausser le rythme et prendre de plus en plus d'avance, avec 2"5 sur Russell au 38e tour. Sainz, qui a perdu un morceau d'aileron dans un contact avec Bottas plus tôt, est en grande difficulté au 13e rang.

Les slicks rentrent en jeu

Au 40e tour, Verstappen compte 2,6 secondes d'avance sur Russell alors que Gasly tente le pari des slicks durs. Norris se manque au premier virage du 41e tour, coupe la chicane puis ressort, en conservant malgré tout la troisième place. Alors que Verstappen dispose de quatre secondes d'avance, Russell, Norris, Piastri et Hamilton se tiennent en deux secondes. Leclerc doit de son côté abandonner.

Au 43e tour, Hamilton décide de plonger dans la voie des stands. Il ressort en pneus mediums et au 10e rang. Piastri fait de même au tour suivant et reste devant le pilote Mercedes, qui sera plus tard copieusement bloquer par Zhou. Verstappen et Russell rentrent au stand au 45e passage, alors que Norris reste en piste. Le Britannique ne s'arrête toujours pas et prend le record du tour, avant de s'arrêter finalement en fin de 47e boucle. Le pari paie car il s'intercale entre Verstappen et Russell.

Toutefois, au 49e tour, Russell parvient à dépasser la McLaren dans la ligne droite de retour après une erreur de Norris à l'épingle. Le #63 peut commencer à remonter sur Verstappen. Hamilton, qui venait de prendre le meilleur tour, commet une erreur dans le second secteur et reperd une poigné de secondes. Au 51e tour, Russell se manque à son tour et permet à Norris de repasser. Tout cela profite à Verstappen qui s'échappe.

Safety Car repetita

Au 52e tour, Pérez sort de piste et casse son aileron arrière au virage 7. Il rentre au stand à petite vitesse mais répand quelques débris sur le circuit. Peu après, Sainz part en tête-à-queue dans l'herbe au virage 7 mais surtout, il touche Albon en relâchant les frein, ce qui envoie la Williams hors piste. La Safety Car est déployée ! Les Mercedes en profitent pour passer par les stands pour chausser des pneus slicks neufs, mediums pour Russell et durs pour Hamilton, sans perdre de position.

La course est relancée au 59e des 70 tours. Verstappen conserve les commandes et prend rapidement 1,5 seconde d'avance sur un Norris qui s'est fait surprendre. L'avantage du Néerlandais grimpe à deux secondes au 60e tour, alors que Piastri et Russell sont dans la seconde du vainqueur du GP de Miami. Pendant ce temps, Ocon dépasse Tsunoda pour prendre la huitième place.

Au 62e tour, Russell attaque Piastri à la chicane mais l'Australien résiste. Rebelote au tour suivant, mais cette fois les deux hommes entrent en contact. Contraint de couper la chicane, Russell perd une position sur son équipier Hamilton au retour en piste. Verstappen continue de sécuriser la première place tandis que Hamilton prend l'avantage sur Piastri au 65e tour, avant la chicane.

Au 66e tour, Tsunoda se manque au virage 8, tire tout droit dans l'herbe avant de perdre le contrôle de sa voiture. Il ressort au milieu de la piste, à contresens, et est évité de justesse par Hülkenberg. Au 68e tour, Russell reprend la troisième place sur Hamilton en profitant du DRS et de ses meilleures gommes, mais en freinant dans une portion humide. Il réussit à rester en piste et à compléter le dépassement. Pendant ce temps, Gasly dépasse Ocon pour la neuvième place.

Finalement, au bout de cette longue course, Verstappen s'impose devant Norris et Russell, Hamilton s'offrant un nouveau meilleur tour dans l'ultime boucle. Piastri, Alonso, Stroll, Ricciardo, Gasly et Ocon complètent le top 10.

Lire aussi :

Canada Grand Prix du Canada 2024 de F1

   
1
 - 
2
   
P. Pilote # Tours Temps Intervalle km/h Stands Points Abandon Constructeur Moteur
1 Netherlands M. Verstappen Red Bull 1 70

-

    2 25   Red Bull Red Bull
2 United Kingdom L. Norris McLaren 4 70

+3.879

3.879

3.879   2 18   McLaren Mercedes
3 United Kingdom G. Russell Mercedes 63 70

+4.317

4.317

0.438   3 15   Mercedes Mercedes
4 United Kingdom L. Hamilton Mercedes 44 70

+4.915

4.915

0.598   3 13   Mercedes Mercedes
5 Australia O. Piastri McLaren 81 70

+10.199

10.199

5.284   2 10   McLaren Mercedes
6 Spain F. Alonso Aston Martin 14 70

+17.510

17.510

7.311   2 8   Aston Martin Mercedes
7 Canada L. Stroll Aston Martin 18 70

+23.625

23.625

6.115   2 6   Aston Martin Mercedes
8 Australia D. Ricciardo Visa Cash App RB 3 70

+28.672

28.672

5.047   2 4   RB Red Bull
9 France P. Gasly Alpine 10 70

+30.021

30.021

1.349   2 2   Alpine Renault
10 France E. Ocon Alpine 31 70

+30.313

30.313

0.292   1 1   Alpine Renault
11 Germany N. Hülkenberg Haas 27 70

+30.824

30.824

0.511   3     Haas Ferrari
12 Denmark K. Magnussen Haas 20 70

+31.253

31.253

0.429   4     Haas Ferrari
13 Finland V. Bottas Stake F1 77 70

+40.487

40.487

9.234   1     Sauber Ferrari
14 Japan Y. Tsunoda Visa Cash App RB 22 70

+52.694

52.694

12.207   1     RB Red Bull
15 China Z. Guanyu Stake F1 24 69

1 lap

    3     Sauber Ferrari
dnf Spain C. Sainz Jr Ferrari 55 52

 

    3   Collision Ferrari Ferrari
dnf Thailand A. Albon Williams 23 52

 

    2   Collision Williams Mercedes
dnf Mexico S. Pérez Red Bull 11 51

 

    3   Tête-à-queue Red Bull Red Bull
dnf Monaco C. Leclerc Ferrari 16 40

 

    4   Unité de puissance Ferrari Ferrari
dnf United States L. Sargeant Williams 2 23

 

        Tête-à-queue Williams Mercedes

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent LIVE F1 - Suivez le GP du Canada en direct
Article suivant Qui est le pilote du jour au GP du Canada F1 2024 ?

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France