Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
9 jours

Verstappen : le DRS sera encore plus important en 2017

partages
commentaires
Verstappen : le DRS sera encore plus important en 2017
Par :
21 mars 2017 à 14:34

Max Verstappen est revenu sur la question des dépassements en Formule 1 en 2017, estimant que les dépassements seront effectivement plus difficiles mais que le DRS pourrait alors prendre plus d’importance.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13 avec de la peinture flow-viz
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
#33 Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13

Le Néerlandais a été un des animateurs de la saison 2016 avec ses dépassements osés et ses manœuvres parfois à la limite de la légalité. Mais en 2017, la nature des monoplaces induites par la réglementation va entraîner plus de perturbation du flux d’air derrière une F1, réduisant l’appui de celle qui la suit en virage.

En conséquence, il sera plus compliqué de maintenir un écart suffisant pour tenter une manœuvre ensuite, même si Verstappen préfère attendre : "Évidemment, nous devons attendre, mais je pense qu’au final, nous verrons quand même quelques dépassements", déclare-t-il à Motorsport.com"Ça dépend juste des pneus que l’on a et de la stratégie que nous avons. Bien sûr, dans les virages les plus rapides, il pourrait être un tout petit peu plus difficile de suivre, mais nous devons nous assurer que nous avons une bonne voiture et nous n’aurons pas besoin de faire beaucoup de dépassements."

Autre problème, la largeur des F1, qui augmente de 20 cm et qui pourrait donc compliquer les dépassements sur les circuits étroits : "À Monaco bien sûr, oui. La voiture est plus large et il y a déjà peu de place, donc quand l’autre gars va commencer à aller en milieu de piste, on ne pourra déjà plus passer, je pense."

Dans ces conditions, et même s’il est décrié, le DRS pourrait s’avérer un instrument encore plus déterminant et, surtout, encore plus efficace : "Je pense qu’il sera même encore plus question du DRS parce qu’il pourrait être plus difficile de suivre dans les virages rapides et dans les lignes droites, on est plus lent parce que nous avons plus de traînée, plus de résistance à l’air."

"Donc si quelqu’un derrière vous ouvre son DRS, ça va faire une plus grande différence désormais. Donc si, par exemple, il valait quatre dixièmes au tour l’an passé, il pourrait maintenant valoir une demi-seconde ou six dixièmes au tour. Et on le remarquera assurément dans les lignes droites."

Propos recueillis par Erwan Jaeggi

Article suivant
Quel écart de performance entre les gommes Pirelli à Barcelone ?

Article précédent

Quel écart de performance entre les gommes Pirelli à Barcelone ?

Article suivant

Les solutions techniques qui divisent la grille 2017

Les solutions techniques qui divisent la grille 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Fabien Gaillard