Verstappen en première ligne et surmotivé à Spa

Le pilote Red Bull a battu un nouveau record de précocité en s'approchant de la pole position lors des qualifications du Grand Prix de Belgique.

Verstappen en première ligne et surmotivé à Spa
Max Verstappen, Red Bull Racing, deuxième; Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, poleman; Kimi Raikkonen, Ferrari, troisième
Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing
Des fans
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Des fans de Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 avec des fumigènes
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing
Charger le lecteur audio

Après une première victoire en Formule 1 décrochée en mai dernier à Barcelone, Max Verstappen devra encore attendre avant de signer sa première pole position. Mais le pilote Red Bull a battu un nouveau record de précocité en devenant ce samedi le plus jeune pilote de l’Histoire à s’installer en première ligne.

Alors qu’il évolue quasiment à domicile ce week-end à Spa-Francorchamps, avec des milliers de fans qui le soutiennent, le pilote néerlandais avait la mine réjouie à l’issue des qualifications. Deuxième sur la grille de départ, il a surtout affiché une capacité à se hisser au niveau de la Mercedes du poleman Nico Rosberg, puisque l’écart est seulement légèrement supérieur à un dixième.

Alors qu’il a perdu son temps de roulage ce matin en raison d’un problème de boîte de vitesses survenu en EL3, Verstappen n’a pas manqué de remercier chaleureusement son équipe et ses mécaniciens pour lui avoir permis de participer aux qualifications avec une monoplace performante.

"On peut toujours faire du meilleur travail, mais Nico aussi aurait pu faire un meilleur tour", estime-t-il. "Être si proche d'eux sur un circuit avec de longues lignes droites, nous pouvons en être très satisfaits."

"Le week-end s'est passé sans accroc malgré quelques petits soucis ce matin. Les mécaniciens ont fait du très bon travail et la voiture fonctionnait très bien, surtout dans le deuxième secteur. Je suis très satisfait d'avoir été si performant, d'autant que je cours devant mes fans."

Vers une course "fascinante" ?

En revanche, la stratégie du pilote Red Bull sera différente de celle de ses adversaires directs demain, puisqu’il sera le seul pilote du quatuor de tête à s’élancer avec les gommes supertendres.

"Le premier tour de Max était exceptionnel", salue le directeur de Red Bull Racing, Christian Horner, au micro de Sky Sports. "On dirait que le circuit est devenu un peu plus lent pour le deuxième run, mais faire la première course ici à un dixième et demi des Mercedes, c'est très impressionnant. Il est surmotivé ici, mais ses qualifications étaient très maîtrisées."

"Daniel [Ricciardo] part cinquième, et avec sa stratégie pneumatique pour demain, ça va être fascinant. La course va être fascinante parce que les supertendres vont devoir rentrer plus tôt mais vont remonter dans le peloton et ça va être fascinant de voir comment ça se passe."

"Tout n'est pas clair, et quand nous en avons discuté ce matin, j'ai demandé aux pilotes de choisir avec quels pneus ils voulaient prendre le départ de la course. Comme ça, nous n'avons pas nos œufs dans le même panier."

Artwork Red Bull RB12 2016, première victoire de Max Verstappen
Artwork Red Bull RB12 2016, première victoire de Max Verstappen, sur Motorstore.com
partages
commentaires
Rosberg - "Ce matin, nous n'avions pas le rythme sur un tour"
Article précédent

Rosberg - "Ce matin, nous n'avions pas le rythme sur un tour"

Article suivant

Räikkönen - "La pole position était à ma portée"

Räikkönen - "La pole position était à ma portée"