Verstappen entre les Mercedes mais très prudent pour la suite

Max Verstappen reste très mesuré en vue de la suite du week-end à Bahreïn. Red Bull mise clairement sur son rythme de course.

Verstappen entre les Mercedes mais très prudent pour la suite

Deuxième de la seconde séance d'essais libres à Bahreïn, Max Verstappen est parvenu à s'intercaler entre les deux Mercedes, concédant toutefois plus de trois dixièmes à Lewis Hamilton, qui s'est montré le plus rapide aussi bien en EL1 qu'en EL2. En quête d'un meilleur équilibre sur sa RB16, le pilote Red Bull est modérément optimiste à l'issue d'une journée qu'il estime néanmoins positive.

Les EL1 ne lui ont pas vraiment été utiles pour la suite du week-end puisque, dans des conditions peu représentatives, Red Bull Racing avait axé son roulage sur des tests qui se sont avérés satisfaisants en vue de développements futurs. "J'ai perdu quelques tours", précise Verstappen en faisant allusion à ce programme.

Lire aussi :

"La deuxième séance d'essais était bonne", explique en revanche le Néerlandais. "Il reste des choses à comprendre mais c'était globalement un vendredi positif. Ça va devenir plus clair mais on peut vraiment voir qu'ils [Mercedes] sont à nouveau rapides ici. Il n'y a pas de surprise à ça, mais de notre côté, nous devons nous concentrer sur le fait de trouver le meilleur équilibre sur la voiture. Puis nous concentrer sur la course, car c'est assez compliqué avec les pneus ici. Il y a énormément de différences tour après tour. Il y a encore des choses à analyser pour la performance en qualifications. Mais on ne veut pas non plus se focaliser totalement sur les qualifications, car en course ce sera assez agressif pour les pneus."

Interrogé sur l'équilibre parfois précaire de sa monoplace, un phénomène devenu récurrent cette année, Verstappen concède que "ce n'est jamais parfait" et que les progrès demeurent limités dans ce domaine : "On peut toujours trouver des choses qui font que l'on pense que c'est mieux, mais ce n'est pas grand-chose."

Apparemment peu convaincu de pouvoir briller dans l'exercice du tour rapide samedi, Verstappen mise donc davantage sur la course et sur la stratégie qu'il faudra appliquer avec des gommes mises à rude épreuve sur le circuit de Sakhir. C'est sur ce point aussi que s'appuie son équipe dans l'espoir de donner un peu de fil à retordre à Mercedes.

"Ils semblent très forts, mais je crois que ce soir, le rythme sur les longs relais avec Max était plutôt bon", estime Christian Horner, directeur de l'écurie autrichienne. "Le circuit est encore vert, il faut encore de la gomme. Il y a de la Formule 2 ici ce week-end et ça va aider. En rythme de course nous devrions être assez bons."

Top 5 des EL2

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 28 1'28.971  
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 34 1'29.318 0.347
3 Finland Valtteri Bottas Mercedes 30 1'29.336 0.365
4 Mexico Sergio Pérez Racing Point 32 1'29.403 0.432
5 Australia Daniel Ricciardo Renault 27 1'29.462 0.491

partages
commentaires
EL2 - Hamilton ne laisse pas sa part au chien, Albon détruit sa F1

Article précédent

EL2 - Hamilton ne laisse pas sa part au chien, Albon détruit sa F1

Article suivant

Red Bull "frustré" par l'accident très coûteux d'Albon

Red Bull "frustré" par l'accident très coûteux d'Albon
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Lieu Sakhir
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Auteur Basile Davoine
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021