Verstappen "n'a pas appris" de ses erreurs

Plusieurs pilotes, anciens comme contemporains, se montrent critiques vis-à-vis de Max Verstappen suite à l'accident qu'il a connu lors des essais libres du Grand Prix de Monaco.

Verstappen "n'a pas appris" de ses erreurs
Les commissaires dégagent la voiture endommagée de Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Les commissaires dégagent la voiture endommagée de Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 regarde sa voiture endommagée
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 percute le rail
Sergio Perez, Force India et des fans
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 percute le rail
Jacques Villeneuve, Sky Italia
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Felipe Massa
Max Verstappen, Red Bull Racing s'en va avec un commissaire

Max Verstappen a légèrement heurté le rail intérieur du second S de la Piscine lors des EL3, toutefois suffisamment fort pour briser sa suspension avant droite. Le pilote Red Bull a ensuite décollé sur le vibreur, ce qui l'a expédié dans le rail opposé.

Cet accident est une copie conforme à tout point de vue de celui dont il s'était déjà rendu coupable lors des qualifications du Grand Prix de Monaco 2016, et tout comme il y a deux ans, la conséquence est qu'il s'élancera du fond de grille – en l'occurrence, sa monoplace n'a pu être réparée à temps pour la séance qualificative, requérant un changement de boîte de vitesses.

"Ces choses-là arrivent", commente Sergio Pérez. "Mais si ça arrive alors qu'on l'a déjà fait, ça signifie qu'on n'a pas appris. Cela peut arriver à n'importe qui, nous attaquons tous très fort. Si ça arrive deux fois, cela signifie qu'on n'en tire pas de leçons. Nous plaçons nos roues à quelques millimètres [des rails], et quand on est sur son canapé, c'est peut-être plus facile à juger. Mais il faut apprendre de ses erreurs."

Verstappen a été impliqué dans plusieurs incidents cette saison, notamment des accrochages évitables avec Lewis Hamilton à Bahreïn et Sebastian Vettel en Chine. Le talent du jeune Néerlandais est indéniable, mais Jacques Villeneuve doute qu'il remporte un jour le titre mondial s'il ne se remet pas en question.

"Il ne calcule pas les risques correctement, et c'est ce qui lui a coûté cher ce week-end, car il avait la pole ou au pire la première ligne, et finalement, il part dernier", déclare le Champion du monde 1997 pour Motorsport.com avec sa franchise habituelle. "S'il continue ainsi, il ne sera jamais Champion. Il faut que quelque chose change, car depuis le début de la saison, c'est comme ça."

Villeneuve reconnaît cependant que Verstappen pourra difficilement se calmer sans perdre ce qui fait de lui un talent si enthousiasmant. Lorsque nous lui demandons ce que le pilote de 20 ans doit faire pour changer, le Québécois répond : "Je ne sais pas, je ne sais vraiment pas. Il conserve le soutien de l'équipe. Il a beaucoup de chance que ce soit le cas. C'est vraiment bien."

Pour Felipe Massa, l'accident de Verstappen est difficilement pardonnable car il s'est produit en essais libres, à un moment où il est évidemment important de chercher la limite mais crucial de ne pas la dépasser.

"Les qualifications sont le plus important, c'est là qu'il faut vraiment, vraiment attaquer à la limite", souligne Massa pour Motorsport.com. "J'espère qu'il le comprend et que cela améliorera peut-être son état d'esprit."

Le Brésilien doute cependant que Verstappen subisse le même sort que Daniil Kvyat, qui avait été rétrogradé chez Toro Rosso après un début de saison 2016 difficile chez Red Bull. Verstappen, qui avait justement remplacé Kvyat à ce moment-là, n'est selon Massa pas dans la même situation car "il a le talent" et "tout le monde adorerait avoir un pilote comme lui".

"Il n'est pas facile de trouver un autre pilote disposant d'un tel talent. Cela n'arrivera jamais [qu'il se fasse renvoyer]. Il a juste besoin d'une petite conversation qui le mette dans le droit chemin", conclut le jeune retraité.

À noter que Red Bull a profité de cette déconvenue pour équiper la monoplace de Verstappen d'un troisième MGU-K, alors qu'il en avait tout juste pris un deuxième au début du week-end. Le quota pour la saison complète étant de deux, il écope d'une pénalité sur la grille supplémentaire, sans conséquence, puisqu'il est déjà dernier.

Propos recueillis par Stuart Codling et Erwin Jaeggi

partages
commentaires
Pirelli dévoile les stratégies pour le GP de Monaco

Article précédent

Pirelli dévoile les stratégies pour le GP de Monaco

Article suivant

La F1 avance sur la question des limites de personnel

La F1 avance sur la question des limites de personnel
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021