Verstappen - Fiabilité et réalisme chez Toro Rosso

Avec 159 tours au compteur, Max Verstappen a placé Toro Rosso en tête des équipes les plus actives jeudi à Barcelone, comme son coéquipier Carlos Sainz l’avait déjà fait la veille. 

Verstappen - Fiabilité et réalisme chez Toro Rosso
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR11
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR11
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR11
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR11
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR11
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR11 bloque ses roues au freinage

Alors que les ennuis de fiabilité n’ont pas épargné l’écurie italienne ces deux dernières saisons, cette deuxième semaine d’essais hivernaux semble poser des bases solides dans ce domaine crucial pour marquer davantage de points cette année. "La fiabilité est un point très positif pour le moment", confirme Max Verstappen, qui s’est dit parfaitement en forme malgré autant de tours bouclés. 

A bord d’une STR11 désormais équipée de l’unité de puissance Ferrari, le pilote néerlandais souligne également les progrès évidents en matière de maniabilité et de souplesse du moteur : "Je suis très heureux. Nous devons encore attendre et voir comment ce sera à Melbourne. Pour le moment nous sommes heureux mais bien sûr on veut toujours progresser."

Les ambitions sont à nouveau très hautes pour l’écurie de Faenza, tant et si bien que son directeur Franz Tost n’a pas hésité à évoquer de possibles podiums. Un objectif réel, mais que Verstappen relativise tant que le verdict de la piste à Melbourne ne sera pas connu. 

"Nous devons attendre et voir", insiste-t-il. "Je garde les pieds sur terre. Pour le moment, tout se passe bien, mais les autres équipes poussent fort aussi. Nous essayons de faire de notre mieux. Bien sûr, si l’on termine quatrième deux fois l’an dernier, on veut faire mieux, mais il faut aussi un peu de chance pour ça."

Interrogé sur les différences entre la nouvelle monoplace et sa devancière, le plus jeune pilote du plateau est sans équivoque, mais ne parvient pas à les quantifier. "C’est assurément une amélioration", estime-t-il. "Je ne sais pas exactement car les conditions sont un peu différentes et nous utilisons des pneus plus tendres. Le feeling est bon, mais nous ne savons pas encore à quel point il est bon."

partages
commentaires
Kvyat ne sait pas à quoi s'attendre à Melbourne

Article précédent

Kvyat ne sait pas à quoi s'attendre à Melbourne

Article suivant

Hamilton impatient de piloter la Mercedes "sur le fil du rasoir"

Hamilton impatient de piloter la Mercedes "sur le fil du rasoir"
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021