Verstappen frustré par le trafic à Portimão

Gêné par Sebastian Vettel lors de son tour chronométré en Q3 et perturbé par la faible adhérence du circuit de Portimão, Max Verstappen n'a décroché "que" le troisième temps des qualifications du Grand Prix du Portugal de Formule 1.

Verstappen frustré par le trafic à Portimão

Auteur du meilleur temps lors de la dernière séance d'essais libres, Max Verstappen semblait être le candidat idéal pour la pole position. Le pilote Red Bull a été très discret en Q1 et en Q2, laissant les premières positions aux pilotes Mercedes, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, avant de lâcher les chevaux en Q3.

Son premier effort, 1'18"209, aurait été suffisamment compétitif pour décrocher la cinquième pole position de sa carrière, cependant le chrono du Néerlandais a été annulé pour le non respect des limites de la piste au quatrième virage. Le deuxième temps de Verstappen a été beaucoup moins compétitif en revanche. Gêné par l'Aston Martin de Sebastian Vettel dans le dernier secteur, le pilote Red Bull ne décroche qu'une place en deuxième ligne, dans le sillage du poleman Bottas.

"Les qualifications ont été très difficiles, je me suis beaucoup battu pour trouver de l'adhérence", commente-t-il. "Le premier tour en Q3 était plutôt bon. Je suis sorti de la piste [au quatrième virage], mais je savais que nous pouvions faire un autre tour. Dans le dernier secteur, il y avait une voiture devant nous [Vettel, ndlr]. Ça m'a perturbé, surtout avec la faible adhérence et le vent de face, et ça m'a coûté beaucoup de temps."

Lire aussi :

Immédiatement après la fin de la séance qualificative, Verstappen a laissé parler sa frustration dans une communication radio avec son stand, pointant Vettel du doigt : "Pourquoi les gars ne se poussent pas ? Je suis dans un tour rapide !"

Dès vendredi, le pilote Red Bull avait vivement critiqué les conditions de piste et le revêtement peu adhérant du circuit de Portimão. Une nouvelle fois, les pièges du tracé portugais ont rendu la gestion de sa séance qualificative très délicate.

"J'ai beaucoup de mal à trouver un bon équilibre", indique le Néerlandais. "Je n'ai pas apprécié un seul tour ce week-end à cause de l'état de la piste. Le tracé est incroyable mais l'adhérence n'est pas agréable. J'ai commencé les qualifications très lentement, je n'avais pas d'équilibre. Nous sommes arrivés à un point où j'étais plus heureux mais j'ai perdu du temps en devant faire des compromis."

partages
commentaires

Voir aussi :

Hamilton déplore des qualifs "très brouillonnes"

Article précédent

Hamilton déplore des qualifs "très brouillonnes"

Article suivant

Sixième, Ocon salue "l'immense pas en avant" d'Alpine

Sixième, Ocon salue "l'immense pas en avant" d'Alpine
Charger les commentaires
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021