Verstappen-Hamilton : l'écart passe à 5 points

Max Verstappen a fait une bonne opération lors des Qualifications Sprint du Grand Prix d'Italie, décrochant la pole position tout en prenant des points supplémentaires à Lewis Hamilton.

Verstappen-Hamilton : l'écart passe à 5 points

En évoquant un samedi "un peu mieux que prévu", Max Verstappen ne s'y trompe pas. Sur un tracé de Monza où, en performance pure, la Red Bull subit la loi de la Mercedes, le Néerlandais a idéalement tiré parti de l'inhabituel format des Qualifications Sprint qui s'applique au Grand Prix d'Italie.

Au lendemain d'une troisième place en qualifications accrochée de justesse, non sans l'aide de son coéquipier Sergio Pérez, le leader du championnat a livré la copie propre dont il avait absolument besoin ce samedi. Le reste, ce sont des circonstances qui lui sont cette fois favorables : la pénalité moteur de Valtteri Bottas et l'envol manqué de Lewis Hamilton pour lancer ce sprint de 18 tours.

"J'ai pris un bon départ et j'ai pris la deuxième place, et nous avons inscrit de chouettes petits points", résume un Verstappen forcément satisfait. "Et puis bien sûr, c'est la pole pour demain. Cependant, ils [Mercedes] semblent toujours très rapides, mais j'ai tout donné pour essayer de rester proche, et ce sera un combat intéressant demain."

Cette pole position un peu étrange est donc la onzième de sa carrière. Elle vient se coupler à un Hamilton qui reculera donc au quatrième rang sur la grille, avec comme arbitre entre les deux prétendants au titre, les deux McLaren de Daniel Ricciardo et Lando Norris, très rapides en ligne droite. La vitesse de pointe, justement, pourrait-elle être le talon d'Achille de Verstappen dimanche ?

"Nous avons ajusté notre voiture pour avoir une bonne vitesse", rassure-t-il. "Donc je ne suis pas trop inquiet concernant notre vitesse de pointe en course. Bien sûr, nous savons aussi que Mercedes a un très bon rythme sur la totalité du tour. Toutefois, on essaiera de faire à nouveau une bonne course demain."

Le point au championnat 

Pos. Pilote Points Bahrain Italy Portugal Spain Monaco Azerbaijan France Austria Austria United Kingdom Hungary Belgium Netherlands Italy Russian Federation Turkey United States Mexico Brazil Saudi Arabia United Arab Emirates Bahrain
1 Netherlands Max Verstappen 226.5 18/2 25/1 18/2 19/2 25/1 - 26/1 25/1 26/1 3/1 - 2/9 12.5/1 25/1 2/2 - - - - - - - -
2 United Kingdom Lewis Hamilton 221.5 25/1 19/2 25/1 25/1 7/7 - 18/2 19/2 12/4 2/2 25/1 18/2 7.5/3 19/2 - - - - - - - - -
3 Finland Valtteri Bottas 126 16/3 - 16/3 15/3 - - 12/4 15/3 18/2 1/3 15/3 - - 15/3 3/1 - - - - - - - -
4 United Kingdom Lando Norris 114 12/4 15/3 10/5 4/8 15/3 10/5 10/5 10/5 15/3 - 12/4 - - 1/10 - - - - - - - - -
5 Mexico Sergio Pérez 108 10/5 - 12/4 10/5 12/4 25/1 15/3 12/4 8/6 - - - - 4/8 - - - - - - - - -

Dans l'immédiat, le constat froid est mathématique : au terme de ces Qualifs Sprint, Verstappen a pris deux points à Hamilton, ceux qu'il a inscrit avec sa deuxième place aujourd'hui. Avant le Grand Prix d'Italie, l'écart entre les deux hommes est donc désormais de cinq unités (226,5 contre 221,5).

Lire aussi :

partages
commentaires
Qualifs Sprint - Bottas vainqueur, Verstappen en pole !
Article précédent

Qualifs Sprint - Bottas vainqueur, Verstappen en pole !

Article suivant

Verstappen fonce vers "une victoire facile", selon Hamilton

Verstappen fonce vers "une victoire facile", selon Hamilton
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021