Verstappen impressionné par le "souci du détail" de Honda

Max Verstappen affirme apprécier le travail avec Honda en raison des méthodes et du souci du détail du constructeur, jusque dans les câbles et les autocollants.

Après avoir mis fin à sa relation historique avec Renault, Red Bull s'est allié avec Honda à partir de 2019. La collaboration entre les deux structures a plutôt bien commencé puisqu'elle a débouché sur trois succès et neuf podiums en 21 GP, tous acquis par Max Verstappen. Même si l'écurie et son motoriste ont démarré la campagne en retrait et ont rattrapé une partie de leur retard à partir de l'été, cette saison de découverte a rassuré l'ensemble des parties prenantes sur la viabilité de ce partenariat, que ce soit en termes de performances ou de fiabilité.

Lire aussi :

Verstappen, particulièrement, a expliqué pour Motorsport.com qu'il était ravi de l'impact de Honda cette année, et pas seulement au niveau de ce qui se passe en piste. "Je pense que ça s'est très bien passé. Au début, on se demande toujours ce qu'ils vont apporter au fil de l'année, mais je pense qu'ils ont réalisé de vrais gros progrès. Ce qui était très important par rapport à ce que nous avions auparavant, c'était la fiabilité. Cette année, nous n'avons jamais abandonné [en course] sur un problème venant de Honda. Si vous voulez vous battre pour un Championnat du monde, c'est ce qu'il faut. Donc je suis très, très impressionné par la façon dont ils travaillent."

"J'aime vraiment travailler avec eux parce que ce sont des gens de peu de mots – et c'est exactement comme moi ! – mais très concentrés sur ce qu'ils ont à faire. J'apprécie vraiment, vraiment de travailler avec eux. Ils sont très professionnels. Ça concerne aussi la façon dont les câbles se connectent au moteur, les autocollants qui correspondent aux autres autocollants, pour ce qui est connecté au moteur, qui est ensuite connecté à [telle autre pièce]. Ce sont des petites choses, mais pour moi c'est important. C'est le détail, le souci du détail, qui est nécessaire."

Lire aussi :

Honda a utilisé un total de quatre spécifications moteur pendant la saison, une de plus que Ferrari et Mercedes, ce qui a entraîné des pénalités sur la grille pour ses pilotes, contraint d'aller au-delà de l'allocation d'unités de puissance autorisée par la réglementation. Mais le Néerlandais de 22 ans estime que cela en valait la peine, en matérialisant les progrès du motoriste.

"Surtout la Spec 4. Nous savions qu'il allait s'agir d'une grosse progression. Je demandais en permanence : 'Est-ce qu'on peut déjà l'avoir, est-ce qu'on peut déjà l'avoir ?' C'était un bon pas en avant. Ils continuent de travailler d'arrache-pied et d'apporter des améliorations, il n'y a aucune limite. Ils vont tout faire pour."

partages
commentaires
Découvrez le tour embarqué d'Hamilton sur la Yamaha de Rossi

Article précédent

Découvrez le tour embarqué d'Hamilton sur la Yamaha de Rossi

Article suivant

Il faudra un "Bottas version 2.77" pour gagner le titre F1

Il faudra un "Bottas version 2.77" pour gagner le titre F1
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021