Verstappen - Le mauvais arrêt au stand, "c'est de ma faute"

Après un début de course tonitruant, le Grand Prix de Max Verstappen s'est progressivement délité après un relais avec trop d'attaque en tendres et un arrêt raté.

La course s'est terminée par un problème technique pour le Néerlandais qui suivait un arrêt aux stands manqué lors duquel le pilote au n°33 était rentré alors que l'ordre ne lui en avait pas été donné, obligeant son écurie à sortir en urgence et en n'étant évidemment pas prête. "C'est de ma faute, j'ai cru qu'on m'avait appelé aux stands, j'en suis désolé", reconnaît-il au micro de Canal+.

"Ils m'ont dit d'attaquer fort au tour précédent, et j'ai cru qu'ils sous-entendaient que je devais rentrer au stand. Je suis rentré au stand et ils n'étaient pas prêts. Ce n'était pas malin de ma part, même si ça n'a rien changé au résultat final."

Concernant le problème qui a mis fin à un Grand Prix qui avait débuté par deux manoeuvres de dépassement audacieuses et autoritaires sur Jenson Button et Kimi Räikkönen, il explique :"Je ne sais pas encore ce qui s'est passé avec le moteur".

"C'est un problème mécanique, c'est sûr, il y avait le bruit d'un problème moteur mais je n'en suis pas sûr. Je ne savais pas que la voiture était bloquée quand je l'ai arrêtée. Je ne pouvais pas la faire bouger, ils ont dû la dépanner."

"J'aurais pu m'arrêter plus tôt, mais l'équipe m'a dit de continuer, qu'il y avait un problème grave. Enfin, ils m'ont dit d'arrêter la voiture à un certain endroit. C'est pour ça que la voiture de sécurité virtuelle est sortie."

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Sous-évènement Course
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Réactions
Tags austin