Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
47 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
54 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
68 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
82 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
96 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
103 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
117 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
131 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
138 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
152 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
159 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
173 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
187 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
215 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
222 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
236 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
243 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
257 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
271 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
278 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
292 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
306 jours

Verstappen "satisfait" des longs relais malgré une salutation du mur

partages
commentaires
Verstappen "satisfait" des longs relais malgré une salutation du mur
Par :
7 juin 2019 à 21:00

Max Verstappen est allé embrasser le Mur des Champions au bout de la chicane, lors des Essais Libres 2, mais se montre optimiste au sujet du comportement de sa Red Bull en pneus durs.

Quatrième de la première séance d'essais libres du Grand Prix du Canada en ayant concédé 0''988 à la référence installée par Lewis Hamilton, Max Verstappen n'a pu se montrer plus rapide sur sa propre marque que de quatre dixièmes de seconde au cours de la seconde séance (+1''211), notamment en raison d'un temps de piste réduit par un impact contre le fameux Mur des Champions.

Lire aussi :

C'est dans une première tentative de tour rapide que Verstappen a commis une erreur l'ayant vu toucher le mur et amener son équipe à opérer des contrôles sur sa monoplace, consécutivement à une incompréhension avec son équipier Pierre Gasly. "Je ne sais pas ce qui s'est passé", commente le jeune Néerlandais. "J'ai entendu qu'on lui avait dit que j'arrivais mais il a un peu tardé et je suis arrivé dans la chicane, ai eu du sous-virage dans le mur et ai un peu compromis mon temps de piste. Mais d'une manière générale, je pense que le rythme n'est pas trop mauvais. Bien entendu, nous désirons mieux faire, et je pense que les conditions de piste glissantes du jour ne nous étaient pas favorables. Il nous faut donc juste affiner quelques choses. Nous avons l'air performants sur les longs relais et j'en suis satisfait, même avec le temps de roulage perturbé."

 

Verstappen se voit-il capable de venir se mêler à la lutte pour la victoire ou le podium contre Mercedes et Ferrari ce week-end ? "Je pense que nous sommes P4 [en bouclant le tour en EL2] ; il n'est pas clair où Carlos [Sainz] est, mais je dirais P4. Pour le moment, il faut encore réaliser de petits progrès. Ce n'est pas comme si c'était quelque chose de dramatique. Juste quelques ajustements, et un peu de travail", botte-t-il en touche, sans exclure un possible bon comportement durant le reste du week-end.

Lire aussi :

Car Verstappen s'était montré assez dubitatif après les EL1 mais il est apparu bien plus optimiste après ses EL2 néanmoins tronqués. "Oui, c'était mieux", souffle-t-il. "Je pense que c'était assez bon sur le pneu dur sur ce tour. Je suis aussi sorti avec le composé tendre et ça avait l'air plutôt correct. Pas pour la première place, mais pour la P4. Mais je n'ai pas achevé le tour. Et quand je suis parti en long relais, nous étions compétitifs." L'un des enjeux du week-end semble par ailleurs être la capacité des équipes à maintenir les pneus tendres en état pendant assez longtemps. "Oui, cela semble difficile pour tout le monde", opine le #33. "En fin de compte, c'est la même chose pour nous tous et nous devons simplement faire avec et essayer de trouver le meilleur compromis."

Le tout, dans des conditions de piste très glissantes dues à l'état d'un tracé qui ne voit pas de monoplaces durant le reste de l'année. "C'était la même chose en EL2, toujours très poussiéreux", constate Verstappen. "Je pense que j'ai dû utiliser quatre ou cinq tear-offs, alors que normalement, on n'en utilise qu'un. C'est peut-être un peu trop et nous verrons ce que l'on pourra faire demain."

 

Article suivant
La F1 se dirige vers un plafond de dépenses de 155 M€ en 2021

Article précédent

La F1 se dirige vers un plafond de dépenses de 155 M€ en 2021

Article suivant

Hamilton a commis une "erreur" en essayant de "trouver la limite"

Hamilton a commis une "erreur" en essayant de "trouver la limite"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Catégorie EL2
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Guillaume Navarro