Jos Verstappen - "Max n'a certainement pas besoin de moi"

Après l'avoir accompagné tout au long de son parcours météorique vers la Formule 1, le père de Max Verstappen estime qu'il n'a plus à être en permanence aux côtés du pilote Red Bull.

Jos Verstappen - "Max n'a certainement pas besoin de moi"
Max Verstappen, Red Bull Racing, Jos Verstappen
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing avec son père, Jos Verstappen
Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing fête sa première victoire en F1 avec son père Jos Verstappen
Max Verstappen, Red Bull Racing lors d'une photo d'équipe
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12

Dans la foulée de sa victoire au Grand Prix d'Espagne 2016, sa première en F1, Max Verstappen a vu son père, Jos, prendre du recul pour confier entièrement la gestion de sa carrière à Red Bull. Jusque-là omniprésent à ses côtés, tandis que le jeune Néerlandais a débuté en F1 chez Toro Rosso alors qu'il était mineur, Verstappen Senior le laisse désormais voler de ses propres ailes.

Même si la situation a changé et lui semble encore maintenant parfois "étrange", le père du pilote Red Bull ne regrette en rien sa décision, et a toute confiance en sa progéniture pour marquer la Formule 1 dans les années à venir. 

"Mon grand objectif était d'amener Max en Formule 1. C'est fait", a rappelé Jos Verstappen au micro de la chaîne Ziggo Sport Totaal. "Dans le même temps, il s'est révélé être un pilote de pointe. Ma présence n'est tout simplement pas nécessaire."

"C'est sûr, Max me manque. J'ai récemment discuté de ça avec ma fille, c'est un peu étrange que Max ne soit pas là. Mais il a maintenant sa vie à lui à Monte-Carlo, et il est extrêmement occupé."

"Je ne suis pas inquiet pour Max. Je sais qu'il est entre de très bonnes mains chez Red Bull. Tout est superbement organisé. Il n'a certainement pas besoin de moi. Le changement est également positif pour moi, je suis plus détendu qu'auparavant. Clairement, je regarde attentivement ce qui se passe, mais pas plus."

Un Max Verstappen qui s'apprête donc à disputer, aux côtés de Daniel Ricciardo, sa première saison complète chez Red Bull Racing, dans une formation qui entend bien donner davantage de fil à retordre à Mercedes cette année. En attendant, le pilote s'entraîne sans discontinuer pour faire face au défi de la réglementation 2017 et de ses monoplaces, annoncées physiquement plus dures à piloter.

"Max est complètement épuisé chaque soir, quand il s'assoit dans le canapé", raconte Jos Verstappen. "Après, il ne parle plus beaucoup ! Non, Max est silencieux mais je sens aussi son enthousiasme. Car autant que je sache, les attentes chez Red Bull Racing sont élevées."

Champion du monde tôt ou tard

Si l'impatience des premiers essais hivernaux se fait logiquement sentir, le principal intéressé affiche pour sa part la sérénité et la confiance qu'on lui connaît et ne perd pas de vue sa quête : devenir un jour champion du monde, peu importe l'âge.

"Sans aucun doute, mon objectif est de remporter le titre", rappelle Max Verstappen dans les colonnes de la Stampa. "Mais je n'ai jamais eu l'intention d'être le plus jeune à le faire."

"Pour le moment, toutes les sensations sont positives. Nous étions très proches de Mercedes et nous serons même plus proches car les moteurs [Renault] se développent. Ferrari travaille également pour devenir plus compétitif, donc je pense que ce sera une saison intéressante."

partages
commentaires
Une journée dédiée aux pneus pluie à Barcelone
Article précédent

Une journée dédiée aux pneus pluie à Barcelone

Article suivant

Russell - Mercedes et Red Bull, deux visions différentes du Junior Team

Russell - Mercedes et Red Bull, deux visions différentes du Junior Team
Charger les commentaires
Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre Prime

Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre

Ce n'est qu'une hypothèse à ce stade, qui a pris corps ce mercredi dans la presse italienne. Quelle forme pourrait prendre l'éventuel retour de Jean Todt chez Ferrari en 2022 ?

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021