Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
55 jours
09 mai
Prochain événement dans
61 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
100 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
208 jours
10 oct.
Course dans
218 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
233 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
240 jours
07 nov.
Course dans
247 jours

La Mongolie demande à la FIA d'agir sur le cas Verstappen

L'ambassadeur de la Mongolie à l'ONU, Lundeg Purevsuren, a écrit à Red Bull au sujet des commentaires "racistes et désobligeants" de Max Verstappen lors du Grand Prix du Portugal.

La Mongolie demande à la FIA d'agir sur le cas Verstappen

Après sa collision avec Lance Stroll pendant les Essais Libres 2 au Portugal, Max Verstappen a fait part de son mécontentement à la radio, lâchant : "Est-ce que ce putain de gars est aveugle ? C'est quoi son putain de problème ? Mon dieu. Quel attardé. J'ai des dégâts. Quel mongol, je vous jure."

Après une première polémique sur le sujet, l'utilisation du terme "mongol" (qui, en France, a la même connotation négative, comme son synonyme "mongolien") comme une insulte n'étant pas passée inaperçue, le Néerlandais a reconnu qu'il n'avait pas choisi "les bons mots" et qu'il n'avait "jamais eu l'intention d'offenser quiconque". Cependant, ces commentaires ont conduit à ce que des groupes comme Mongol Identity publient une lettre ouverte demandant de véritables excuses, qu'il s'est jusqu'ici refusé à prononcer, au pilote Red Bull.

Lire aussi :

Ce samedi, cette controverse a pris un tour encore plus important avec l'envoi de lettres du gouvernement de Mongolie à Dietrich Mateschitz, le PDG de Red Bull GmbH, et à Tobias Moers, PDG du sponsor titre de Red Bull, Aston Martin, pour faire part de sa déception face au langage utilisé par Verstappen. Dans ces missives, l'ambassadeur de la Mongolie aux Nations Unies (ONU) et à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Lundeg Purevsuren, fait part de sa confiance quant au fait que la FIA va sévir à l'encontre du #33.

"Je regrette l'utilisation d'un langage raciste et désobligeant en public par le pilote Red Bull Max Verstappen lors des essais du Grand Prix du Portugal du Championnat du monde de Formule 1 le 23 octobre 2020", lit-on dans la lettre de Purevsuren. "Le sport est considéré comme un symbole d'unité dans le monde entier et je crois qu'il ne devrait y avoir aucune forme de discrimination raciale dans le sport."

"Je soutiens l'initiative 'We Race as One' de la Formule 1 contre le racisme. Mais en raison de l'incident susmentionné, je doute que cette initiative corresponde à la réalité. Je suis convaincu que pour empêcher la répétition de tels comportements contraires à l'éthique dans le sport, la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) prendra des mesures contre le pilote de Red Bull Max Verstappen pour son comportement inacceptable consistant à utiliser de manière répétée des termes racistes et désobligeants à l'encontre de tout groupe ethnique."

Christian Horner, directeur de l'équipe Red Bull, a déclaré plus tôt à la BBC qu'il ne "cautionnait" pas ce qu'a dit Verstappen, et qu'il s'était entretenu avec le pilote en interne. "Max ne voulait pas offenser", a ajouté Horner. "C'était dans le feu de l'action, au moment où les émotions étaient les plus fortes."

Red Bull n'a pas encore commenté ou réagi à la lettre envoyée.

partages
commentaires

Voir aussi :

Pierre Gasly a égalé son meilleur résultat en qualifs

Article précédent

Pierre Gasly a égalé son meilleur résultat en qualifs

Article suivant

Bien qu'encore battu par Verstappen, Albon est satisfait

Bien qu'encore battu par Verstappen, Albon est satisfait
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Auteur Fabien Gaillard
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021