La Mongolie demande à la FIA d'agir sur le cas Verstappen

L'ambassadeur de la Mongolie à l'ONU, Lundeg Purevsuren, a écrit à Red Bull au sujet des commentaires "racistes et désobligeants" de Max Verstappen lors du Grand Prix du Portugal.

La Mongolie demande à la FIA d'agir sur le cas Verstappen

Après sa collision avec Lance Stroll pendant les Essais Libres 2 au Portugal, Max Verstappen a fait part de son mécontentement à la radio, lâchant : "Est-ce que ce putain de gars est aveugle ? C'est quoi son putain de problème ? Mon dieu. Quel attardé. J'ai des dégâts. Quel mongol, je vous jure."

Après une première polémique sur le sujet, l'utilisation du terme "mongol" (qui, en France, a la même connotation négative, comme son synonyme "mongolien") comme une insulte n'étant pas passée inaperçue, le Néerlandais a reconnu qu'il n'avait pas choisi "les bons mots" et qu'il n'avait "jamais eu l'intention d'offenser quiconque". Cependant, ces commentaires ont conduit à ce que des groupes comme Mongol Identity publient une lettre ouverte demandant de véritables excuses, qu'il s'est jusqu'ici refusé à prononcer, au pilote Red Bull.

Lire aussi :

Ce samedi, cette controverse a pris un tour encore plus important avec l'envoi de lettres du gouvernement de Mongolie à Dietrich Mateschitz, le PDG de Red Bull GmbH, et à Tobias Moers, PDG du sponsor titre de Red Bull, Aston Martin, pour faire part de sa déception face au langage utilisé par Verstappen. Dans ces missives, l'ambassadeur de la Mongolie aux Nations Unies (ONU) et à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Lundeg Purevsuren, fait part de sa confiance quant au fait que la FIA va sévir à l'encontre du #33.

"Je regrette l'utilisation d'un langage raciste et désobligeant en public par le pilote Red Bull Max Verstappen lors des essais du Grand Prix du Portugal du Championnat du monde de Formule 1 le 23 octobre 2020", lit-on dans la lettre de Purevsuren. "Le sport est considéré comme un symbole d'unité dans le monde entier et je crois qu'il ne devrait y avoir aucune forme de discrimination raciale dans le sport."

"Je soutiens l'initiative 'We Race as One' de la Formule 1 contre le racisme. Mais en raison de l'incident susmentionné, je doute que cette initiative corresponde à la réalité. Je suis convaincu que pour empêcher la répétition de tels comportements contraires à l'éthique dans le sport, la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) prendra des mesures contre le pilote de Red Bull Max Verstappen pour son comportement inacceptable consistant à utiliser de manière répétée des termes racistes et désobligeants à l'encontre de tout groupe ethnique."

Christian Horner, directeur de l'équipe Red Bull, a déclaré plus tôt à la BBC qu'il ne "cautionnait" pas ce qu'a dit Verstappen, et qu'il s'était entretenu avec le pilote en interne. "Max ne voulait pas offenser", a ajouté Horner. "C'était dans le feu de l'action, au moment où les émotions étaient les plus fortes."

Red Bull n'a pas encore commenté ou réagi à la lettre envoyée.

partages
commentaires

Voir aussi :

Pierre Gasly a égalé son meilleur résultat en qualifs

Article précédent

Pierre Gasly a égalé son meilleur résultat en qualifs

Article suivant

Bien qu'encore battu par Verstappen, Albon est satisfait

Bien qu'encore battu par Verstappen, Albon est satisfait
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Auteur Fabien Gaillard
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021