Verstappen : À Monza, nous serons peut-être "plus lents" qu'en 2016

Max Verstappen a expliqué que, du fait des changements réglementaires qui avaient basé l'augmentation de la vitesse des F1 sur l'appui, certaines pistes pourraient être plus lentes qu'en 2016.

En choisissant de mettre l'accent sur l'appui aérodynamique pour faire augmenter drastiquement la vitesse des Formule 1 version 2017 par rapport à leurs devancières, la discipline a choisi une voie qui a atténué une des grandes caractéristiques de la première ère du V6 turbo hybride : la vitesse de pointe.

En effet : des voitures bien plus larges et plus d'appui signifient plus de traînée en ligne droite. En conséquence, fini les vitesses de pointe record de ces dernières années, au profit d'une vitesse de passage en virage dont la hausse flirte parfois avec les 40 à 50 km/h.

Et cela s'est vu dès ce début de saison : sur un tracé à très fort appui comme Barcelone, théâtre des essais hivernaux, l'augmentation a été spectaculaire (et il ne s'agissait que de tests), d'ores et déjà au-delà de la fenêtre haute des objectifs affichés (quatre à cinq secondes de mieux que les temps de 2015), alors qu'à Melbourne, où l'aéro joue un moins grand rôle, l'abaissement des chronos a été plus contenu, tout en étant notable.

AnnéeChrono Barcelone Melbourne
2015 Pole 1'24"681 1'26"327
Meilleur tour en course 1'28"270 1'30"945
2016 Pole 1'22"000 1'23"837
Meilleur tour en course 1'26"948 1'28"997
2017 Meilleur temps absolu 1'18"634 (tests) 1'22"188 (pole)
Meilleur tour en course ? 1'26"538

Pour Max Verstappen, cette spécificité sera visible tout au long de la saison, et notamment sur des tracés qui comptent peu de virages et/ou disposent de lignes droites importantes, comme par exemple Monza, où les chronos pourraient même stagner.

"Ça dépend juste de la piste", explique le Néerlandais. "Je pense que, par exemple, à Barcelone, ça pourrait être plus [que cinq secondes] parce que l'appui a plus d'importance. Peut-être qu’à Monza, nous serons un petit peu plus lents que l’année dernière ; ça varie de piste en piste."

Le vainqueur du Grand Prix d'Espagne 2016 se montre, sur un autre registre, satisfait par les sensations de pilotage au volant des Formule 1 de 2017.

"Elles sont plus amusantes, surtout en qualifications quand on a peu d’essence, elles sont plus stables dans les virages à haute vitesse. La seule chose est que, quand on la perd, il est plus difficile de la rattraper en raison des pneus plus larges, il est difficile de la faire revenir. C’est la seule chose. Globalement, quand on reste dans la bonne [partie du circuit], c’est en fait bien plus amusant."

Sondage mondial des fans 2017

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags vitesse