Verstappen a poussé le moteur Honda pour dépasser Vettel

partages
commentaires
Verstappen a poussé le moteur Honda pour dépasser Vettel
Par :
19 mars 2019 à 09:45

Max Verstappen a confirmé que Honda lui avait permis de tirer un maximum de puissance de son moteur en course à Melbourne, au moment de tenter le dépassement décisif pour la troisième place sur Sebastian Vettel.

Sur le podium dès le premier Grand Prix de Red Bull Racing avec un moteur Honda, Max Verstappen dresse un bilan satisfaisant de l'ouverture de la saison à Melbourne. Le pilote néerlandais reste toutefois prudent, tant l'Histoire a déjà montré que le tracé australien ne livrait pas toujours une image fidèle à la réalité d'une hiérarchie pour la suite du championnat.

Lire aussi :

Si la troisième place décrochée dimanche dernier a confirmé les dires de son écurie ainsi que la bonne préparation effectuée, ils ont en revanche mis à mal la pancarte de favori que tout le monde avait mis dans le dos de Ferrari. "Cela montre bien que l'on ne peut rien déduire des essais hivernaux", constate Max Verstappen sur son site officiel. "Tout le monde pensait que Ferrari serait très fort. Je pense même que Ferrari était surpris de ne pas être si rapide, mais d'un autre côté, Melbourne est un circuit assez étrange."

Comme Honda l'a déjà précisé sur le plan moteur, Red Bull a également encore du chemin à faire pour progresser et rivaliser sur la durée avec Mercedes et Ferrari. À Melbourne, tout n'a pas été parfait, et Verstappen a identifié une faiblesse. "Je dois dire que les virages à moyenne vitesse n'étaient pas optimaux pour nous", révèle-t-il. "Je parle des virages à prendre en quatrième ou cinquième vitesse, ça aurait pu être mieux."

Max Verstappen, Red Bull Racing RB15, arrive sur la grille

Clairement, la bonne nouvelle vient du nouveau partenaire moteur de l'écurie de Milton Keynes. Après l'avoir réclamé à cor et à cri auprès de Renault, Red Bull dispose désormais avec Honda d'un mode qualifs sur son unité de puissance. Une nouveauté à utiliser avec parcimonie "car ensuite on sait que le moteur ne tiendra pas", rappelle Verstappen sur la durée d'un tel recours.

Ce mode a toutefois fait la différence lorsque Verstappen a reçu l'autorisation de l'enclencher pour tenter de subtiliser la troisième place à Sebastian Vettel. "Nous avions le 'mode fête' activé et on le voit au niveau de la vitesse de pointe, tout fonctionnait bien", précise-t-il. "Pour Honda c'était aussi super chouette de pouvoir dépasser une Ferrari en piste."

Les premières fondations sont résolument bonnes entre Red Bull et son nouveau motoriste, et charge au tandem de le confirmer lors du prochain rendez-vous à Bahreïn. On se souvient que le bloc Honda avait brillé à Sakhir l'an passé dans la Toro Rosso de Pierre Gasly. "Nous devons encore attendre", tempère Verstappen. "C'est une voiture complètement nouvelle et nous pourrions être performants sur ce circuit. Normalement, notre monoplace n'a pas de problème pour rouler sur cette piste."

Article suivant
Melbourne va étudier l'accident de Ricciardo

Article précédent

Melbourne va étudier l'accident de Ricciardo

Article suivant

Les meilleures communications radio du GP d'Australie

Les meilleures communications radio du GP d'Australie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Course
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Tags honda
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu