Verstappen surpris par 150 ch ; Red Bull avec "une très bonne voiture"

partages
commentaires
Verstappen surpris par 150 ch ; Red Bull avec
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
7 avr. 2018 à 16:40

La séance de qualifications du Grand Prix de Bahreïn ne laissera pas un souvenir impérissable à Max Verstappen.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, percute le mur
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, percute le mur
Christian Horner, Red Bull Racing, Team Principal
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, fait des étincelles
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Le pilote néerlandais a perdu le contrôle de sa monoplace à l’amorce de la corde du second virage, alors qu’il entamait un tour d'affinage en Q1.

Le pensionnaire de l’équipe Red Bull a achevé sa course à faible vitesse contre le mur, endommageant tout de même sa roue et sa suspension à l’avant gauche et mettant fin à sa séance de qualifications.

La mésaventure du jeune vainqueur de trois Grands Prix, qui évolue actuellement en sixième position du championnat, a provoqué l’activation du drapeau rouge et annonce une course compliquée, dimanche. Sans avoir pu participer à la Q2 et à la Q3, il devra prendre le départ depuis la 15e positon de la grille.

"C'est malheureux, mais j'ai étudié les données avant de venir et j'ai eu une augmentation de 150 ch à ce moment-là. C'est étrange", commente Max Verstappen. "Les pneus arrière ont patiné et je suis parti en tête-à-queue. Je ne m'y attendais pas du tout. 150 ch quand on se croit déjà à la limite, c'est beaucoup ! Cela devrait aller. Jusqu'à la cinquième place, ça devrait aller. Un peu de chance avec la voiture de sécurité, ce serait bien."

Le temps est perdu "dans les lignes droites"

"Nous faisions un tour supplémentaire pour optimiser les réglages et l'arrière lui a malheureusement échappé", glisse Christian Horner, directeur d’équipe. "Les dégâts sont très superficiels, le châssis n'est pas endommagé, mais c'est agaçant que ça se produise à ce stade des qualifications. Il faut qu'il se concentre pour demain et attaquer en course."

Horner trouve des raisons de se montrer optimiste dans le rythme affiché par Red Bull lors de ces qualifications. Daniel Ricciardo a achevé la séance crédité du cinquième temps (+0"440), mais prendra le départ depuis la quatrième place de la grille à la faveur de la pénalité qui touche Lewis Hamilton.

"Quand on regarde le GPS, les données que nous prenons des autres voitures, nous rendons cinq ou six dixièmes à Mercedes et Ferrari en ligne droite. Nous sommes plus rapides dans tous les virages sans exception : c'est entre les virages que nous avons des difficultés", relate le Britannique. "Mais nous avons une très bonne voiture. Daniel Ricciardo part en deuxième ligne, il faudra saisir les opportunités au premier tour."

Prochain article Formule 1
5e sur la grille, Gasly peine à comprendre son rythme

Article précédent

5e sur la grille, Gasly peine à comprendre son rythme

Article suivant

Vettel : La Ferrari est "excellente depuis le début du week-end"

Vettel : La Ferrari est "excellente depuis le début du week-end"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Réactions