Actualités

Verstappen ne reviendra pas au Mans à cause du clash avec la F1

Jos Verstappen a abandonné son projet de courir les 24 Heures du Mans l’année prochaine en raison du conflit de date avec le Grand Prix d’Europe à Bakou. 

Jos Verstappen
Max Verstappen et son père Jos Verstappen
Jos Verstappen
Jos Verstappen
Anthony Davidson et Jos Verstappen
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10

Le Néerlandais espérait s’aligner au volant d’un prototype LMP2 partagé avec ses compatriotes Jan Lammers et Fritz van Eerd. Mais la dernière mouture du calendrier F1 qui place le Grand Prix d’Europe à Bakou le même jour que l’épreuve mancelle a incité Jos Verstappen à revoir ses plans. Il ne veut manquer aucune course disputée par son fils Max en F1. 

"Quand j’ai vu que Le Mans tombait le même week-end que Bakou, cela m’a posé des problèmes et j’ai annulé", a confié Jos Verstappen à Motorsport.com. "Je préfère être sur les courses F1. Ce n’est pas que j’en fais beaucoup tout le temps, mais parfois je pense que Max a besoin d’aide et je pense que la carrière de Max est plus importante que la mienne, car la mienne n’est plus d’actualité. Je favorise la carrière de Max et c’est pourquoi j’ai pris cette décision."

Guider plutôt que piloter

Verstappen estime que les conseils qu’il peut donner à son fils, tout comme le plaisir qu’il prend à le voir être performant au volant de sa Toro Rosso, sont plus importants. A ce titre, il ne considère pas possible de manquer un Grand Prix. 

"Le temps viendra, à l’avenir, où j’en manquerai un, mais pour le moment il y a beaucoup de choses où je peux aider Max. Si Max fait une course à Bakou comme il en a fait une à Austin [où il a terminé quatrième], alors je serais vraiment ennuyé. Les circonstances avec les qualifications le matin et la course le même jour, c’était à la fois fantastique et excitant. Je préfère ça au fait de courir moi-même."

Verstappen a également fait savoir que si le calendrier change de nouveau pour 2016, il ne reviendra pas sur sa décision, privilégiant un retour au Mans pour l’année suivante. 

"Ce sera probablement trop tard pour me préparer", explique-t-il. "Pas tant pour moi, mais pour Jan et Fritz. C’est aussi difficile car il y a un certain nombre de voitures disponibles pour 2017 car il y aura de nouvelles règles. Mais si c’est possible pour 2017, ce sera absolument oui."

N'oubliez pas notre présentation du GP du Mexique

 

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Les secrets de l’intrigante saga entre Red Bull et Mercedes (1/3)
Article suivant Bottas déçu de ne pas avoir lutté pour la victoire en 2015

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France