Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
33 jours
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
61 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
89 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
96 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
110 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
117 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
130 jours
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
152 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
166 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
180 jours

Verstappen : "Ce vendredi est peut-être l'un des pires"

partages
commentaires
Verstappen : "Ce vendredi est peut-être l'un des pires"
Par :
12 juil. 2019 à 15:07

Max Verstappen n'est pas satisfait du comportement de sa Red Bull à Silverstone, même si les chronos n'ont rien d'alarmant au terme des deux premières séances d'essais libres.

Vainqueur du dernier Grand Prix en Autriche, Max Verstappen ne s'attendait pas à la même musique à Silverstone. Néanmoins, le début de week-end laisse probablement le pilote Red Bull Racing dubitatif, car les sensations n'était franchement pas au rendez-vous lors des deux premières séances d'essais libres. Mais dans le même temps, le niveau affiché par la RB15 ce vendredi n'a rien d'alarmant. Si le débours affiché par Verstappen sur la référence de Valtteri Bottas est supérieur à huit dixièmes (en pneus mediums), sur l'autre voiture Pierre Gasly s'est montré le plus rapide en EL1 et a terminé à une demi-seconde en EL2. 

Lire aussi :

En terre anglaise, Verstappen a lutté avec le vent aujourd'hui, sur un tracé qui était en quelque sorte à redécouvrir puisqu'il a une nouvelle fois été resurfacé. "Il faut toujours comprendre le niveau d'adhérence de l'asphalte", précise -t-il. "Cela reste un peu bosselé par endroit, mais il y a plus d'adhérence. Tous les pilotes aiment ça ! Il y avait du vent, ce n'est pas facile, et l'équilibre de la voiture n'est pas très bon, ce qui complique la tâche encore davantage."

"En entrant dans le virage 6, c'est plutôt mauvais, pire que l'an dernier. Et en entrant dans Copse, le virage 9, c'est pareil. Ce sont deux endroits compliqués. De manière générale, la piste est bonne, elle a plus d'adhérence, mais encore une fois c'est assez bosselé à certains endroits."

Le bilan est plus que contrasté après cette journée pour un Verstappen qui, malgré 53 tours bouclés sans souci majeur, fait part d'une très nette insatisfaction, aussitôt relativisée. "Je dirais que ce vendredi est peut-être l'un des pires que j'aie connus cette année, donc il nous reste du travail", lâche-t-il. "Mais c'est positif que nous soyons quand même assez proches de Mercedes et Ferrari."

"Ce n'est pas facile avec les pneus de toute manière, il y a beaucoup d'énergie dans les virages ici donc dans tous les cas, ce sera intéressant de voir ce qui va se passer. J'ai énormément glissé. Je ne suis pas encore satisfait de l'équilibre, nous avons beaucoup de travail à faire. Je n'ai pas regardé les chronos des autres, mais de mon côté l'équilibre de la voiture n'était pas bon avec peu de carburant, et ce n'était pas idéal non plus avec le plein."

United Kingdom GP de Grande-Bretagne - EL2

P. Pilote Constructeur Tours Temps
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 25 1'26.732
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 35 1'26.801
3 Monaco Charles Leclerc Ferrari 30 1'26.929
4 Germany Sebastian Vettel Ferrari 30 1'27.180
5 France Pierre Gasly Red Bull 31 1'27.249
Article suivant
EL2 - Bottas et Hamilton reprennent l'ascendant

Article précédent

EL2 - Bottas et Hamilton reprennent l'ascendant

Article suivant

Gasly : "Je sens que je peux piloter comme je le veux"

Gasly : "Je sens que je peux piloter comme je le veux"
Charger les commentaires