Verstappen : Le plus dur était de rester éveillé !

Dans un Grand Prix de Turquie aux allures de procession, Max Verstappen s'est ennuyé. Sa deuxième place lui permet toutefois de reprendre les commandes du championnat.

Verstappen : Le plus dur était de rester éveillé !

Dire que la course de Max Verstappen au Grand de Turquie a été calme serait un euphémisme. Si l'on exclut les retardataires, le Néerlandais n'a réalisé aucun dépassement en course et a passé l'intégralité de celle-ci à naviguer à quelques secondes de la Mercedes de Valtteri Bottas, en tête. Deuxième sur la grille de départ, Verstappen a franchi la ligne d'arrivée à cette même position et n'avait que peu de choses à dire en interview.

Interrogé sur ce qui lui a causé le plus de difficultés en course, Verstappen a répondu sarcastiquement : "Rester éveillé !" avant d'ajouter : "Il fallait simplement préserver les pneus et ne jamais attaquer. Nous devions boucler un certain nombre de tours puis rentrer au stand pour passer un autre set."

À moins de cinq secondes de Bottas en début d'épreuve, Verstappen a fini par perdre pied définitivement en fin de parcours, laissant le Finlandais creuser un écart de 14 secondes et voler vers son dixième succès en Formule 1. Compte tenu de la forte dégradation des pneus intermédiaires, le pilote Red Bull n'a jamais été en position d'attaquer qui que ce soit et n'a fait que prolonger la vie de la gomme verte jusqu'à son unique arrêt, au 36e tour.

"La piste était très glissante", a déploré le Néerlandais. "Il semblait que Valtteri pouvait avoir un meilleur rythme et gérer ses pneus, peut-être un peu mieux de ce côté aussi. Bien sûr, je suis très heureux de finir deuxième parce qu'il est très facile de faire une erreur et de dégringoler au classement dans ce genre de condition."

Au classement général, la deuxième place de Verstappen lui permet de reprendre les commandes du championnat pour la troisième fois de l'année. Le pilote Red Bull compte désormais six points d'avance sur Lewis Hamilton alors qu'il ne reste plus que six courses à disputer, la prochaine date étant programmée au 24 novembre, aux États-Unis. Compte tenu des performances de la RB16B et de la W12, très similaires, Verstappen n'a pas souhaité s'avancer dans les pronostics.

"[Les performances] ont toujours été très proches cette saison et je suis sûr que ce sera encore le cas à Austin", a-t-il simplement commenté. "Nous aurons un beau combat avec Mercedes donc il faudra continuer à attaquer, à essayer de s'améliorer et ce n'est qu'après que nous verrons où nous atterrirons. Jusqu'à présent, cette saison a été excellente."

Lire aussi :

partages
commentaires
Hamilton n'aurait sans doute pas pu aller au bout, selon Pirelli
Article précédent

Hamilton n'aurait sans doute pas pu aller au bout, selon Pirelli

Article suivant

Wolff ne regrette pas le pari des intermédiaires usés

Wolff ne regrette pas le pari des intermédiaires usés
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021