Verstappen sur le podium malgré une pénalité "ridicule"

Après un début de course mouvementée face aux deux Ferrari, Max Verstappen s'est offert son septième podium de la saison à Suzuka.

Verstappen sur le podium malgré une pénalité "ridicule"
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14.
Des ingénieurs avec la voiture de Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, dans les stands
Le poleman Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, le deuxième Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, le troisième Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Troisième des qualifications à Suzuka, Max Verstappen est allé décrocher un nouveau podium en course. Pourtant, le début de course n'a pas été un long fleuve tranquille pour le Néerlandais, pris dans deux accrochages lors des premiers tours, à chaque fois avec une Ferrari. 

Parti à la faute dans la chicane au terme du premier tour, le pilote Red Bull est allé au contact avec Kimi Räikkönen. Une manœuvre qui n'a pas été du goût des commissaires, qui l'ont rapidement sanctionné d'une pénalité de cinq secondes. Une sanction jugée "ridicule" par Verstappen, qui a toutefois pu s'aménager suffisamment d'écart sur le Finlandais avant son arrêt au stand pour que cela ne mette pas en danger sa troisième position. 

"J'ai freiné un peu trop tard à la chicane, donc j'ai fait tout ce que je pouvais pour revenir en piste", admet-il. "Je pense l'avoir fait de façon sûre, parce que je n'allais pas à une vitesse démesurée, mais Kimi a pris la mauvaise trajectoire dans la chicane, il aurait pu attendre que je revienne en piste. Je les trouve vraiment ridicules, ces cinq secondes."

"Si j'ai une pénalité de cinq secondes pour ça, la prochaine fois, je ferai comme Valtteri et je couperai le virage. Je sais quoi faire, maintenant."

Lire aussi :

Sa place sur le podium, elle aurait pu et dû être menacée par Sebastian Vettel, auteur d'un excellent départ depuis le huitième emplacement de la grille. Nouvel affrontement, et nouvel accrochage entre la Red Bull et la Ferrari, mais cette fois-ci sans engager la responsabilité de Verstappen. L'optimisme de son adversaire s'est avéré trop important, et c'est uniquement l'Allemand qui a perdu des plumes dans la bagarre en endommageant sérieusement sa monoplace. 

"La touchette avec Sebastian... dans ce virage, on ne peut pas dépasser", s'étonne Verstappen. "Je lui ai même laissé de la place. Mais il a sous-viré et m'a percuté. C'est dommage, mais je suis quand même content d'être sur le podium."

"C'est un virage où on ne peut pas dépasser. C'est similaire à la Chine cette année où j'ai commis l'erreur, j'étais bien plus rapide et j'aurais pu attendre le tour suivant. Nous avons tous les deux eu des dégâts, mais c'était un scénario similaire à la Chine, où j'ai été pénalisé."

Alors seul face aux Mercedes, Verstappen a bien tenté de menacer Valtteri Bottas pour grimper d'une marche sur le podium, mais rien n'y a fait. Sur un circuit où Red Bull n'avait pas forcément d'espoir de briller, il s'en contentera !

"Nous n'avons pas vraiment eu de chance [de jouer la victoire], mais vu les dégâts que j'avais sur le fond plat, nous avons fait du bon travail pour prendre soin de la voiture jusqu'au drapeau à damier", résume Verstappen. "La stratégie était délicate avec mes pneus supertendres, mais une fois que nous avons mis les tendres, ça marchait très bien. Malgré les dégâts, nous avions le rythme, donc je suis satisfait."

 

partages
commentaires
Championnat - Les classements après le GP du Japon
Article précédent

Championnat - Les classements après le GP du Japon

Article suivant

Hamilton, vainqueur à Suzuka : "J'ai adoré !"

Hamilton, vainqueur à Suzuka : "J'ai adoré !"
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021