Verstappen prépare sa rampe de lancement pour 2018

Victorieux à Mexico, le pilote Red Bull démontre les progrès significatifs de son écurie sur la deuxième partie de saison.

Verstappen prépare sa rampe de lancement pour 2018
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Le vainqueur Max Verstappen, Red Bull Racing
Le vainqueur Max Verstappen, Red Bull Racing sur le podium avec son trophée
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Le vainqueur Max Verstappen, Red Bull Racing sur le podium
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Le vainqueur Max Verstappen, Red Bull Racing
Le vainqueur Max Verstappen, Red Bull Racing

Pour sa troisième victoire en Formule 1, Max Verstappen n'était pas le héros du jour, dimanche à Mexico. Logiquement, les projecteurs étaient tournés vers le neuvième de la course, couronné Champion du monde une quatrième fois : Lewis Hamilton. Mais cela n'enlève rien à la performance impressionnante du pilote Red Bull, qui s'est hissé en tête dès le départ au prix d'une manœuvre qui n'a pas manqué de semer la zizanie entre les prétendants au titre.

"Je me disais que j'allais couper le virage histoire de prendre une pénalité de cinq secondes pour pimenter les choses !" ironise au micro de Sky Sports le Néerlandais, qui avait surtout l'intention de remettre les choses en ordre après avoir manqué de peu sa première pole position : "J'avais le sentiment d'avoir manqué ça [samedi], donc je l'ai rectifié".

"J'avais bon espoir que la voiture soit bonne, car nous étions très rapides sur les longs relais, il fallait juste que l'équilibre de la voiture soit bon pour que ce soit durable", ajoute-t-il. "Le départ lui-même n'a pas été génial, mais ensuite ça a été parfait, car j'ai pris l'aspiration de Sebastian et je lui ai fait l'extérieur au premier virage. Après, j'ai fait ma course. C'était l'une des courses les plus simples de ma carrière."

Dans une fin de saison où il n'a plus rien à jouer mathématiquement, Max Verstappen continue de poser les bases du prochain cru. Une semaine après avoir officialisé sa prolongation de contrat, il a profité d'un manque de fiabilité qui a changé de camp chez Red Bull, accablant désormais Daniel Ricciardo.

Désireux de se battre régulièrement aux avant-postes en 2018, Verstappen reste toutefois prudent quand certains semblent déjà lui souffler à l'oreille que sa décision de resigner jusqu'en 2020 est confortée. 

"Pour l'instant, c'est la bonne décision, mas on ne sait jamais pour l'an prochain", relativise-t-il. "Nous avons beaucoup appris de ce que nous avons mal fait en début de saison. Espérons avoir un peu plus de puissance, et nous serons très compétitifs. Nous devons tout commencer plus tôt, et mettre la voiture en piste plus tôt. Au début de l'année, nous étions si loin que nous avons perdu des points précieux. Lewis [Hamilton] et Sebastian [Vettel] ont eu des problèmes lors des dernières courses, mais si nous commençons l'année prochaine comme ça, nous pouvons être forts."

"Je veux gagner des courses, peu importe contre qui, mais c'est génial de se battre contre Lewis. Il a beaucoup d'expérience et il est quadruple Champion du monde. Espérons avoir une belle bataille l'an prochain. Nous devons nous assurer de continuer à travailler comme ça et de bien commencer la saison prochaine, car nous pouvons accomplir de grandes choses."

partages
commentaires
Photos - Les célébrations du titre de Lewis Hamilton
Article précédent

Photos - Les célébrations du titre de Lewis Hamilton

Article suivant

Alonso : C'était "trop facile" pour Hamilton !

 Alonso : C'était "trop facile" pour Hamilton !
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021