Verstappen insiste sur les progrès de Red Bull et Honda

Troisième des qualifications du Grand Prix de Belgique, Max Verstappen retient avant tout l'écart qui s'est réduit avec les Mercedes dans l'exercice du tour rapide.

Verstappen insiste sur les progrès de Red Bull et Honda

Assurant dès vendredi soir qu'il ne s'estimait pas en mesure de jouer la pole position à Spa-Francorchamps, Max Verstappen visait la troisième place sur la grille de départ. Mission accomplie pour le Néerlandais, qui est toutefois passé tout près d'un meilleur résultat. Son chrono en Q3 n'est en effet qu'à 15 millièmes de seconde de Valtteri Bottas. En prenant connaissance de cet écart dans son tour de décélération, le pilote Red Bull Racing a d'abord semblé frustré en répondant qu'il avait trop tôt manqué d'énergie. Plus à froid, il estime toutefois qu'il n'aurait pas pu faire mieux, tandis que l'écart avec le poleman Lewis Hamilton se chiffre à une demi-seconde.

Lire aussi :

"On essaie de gérer l'énergie tout au long du tour, mais je crois que c'était probablement ce qu'il fallait faire pour être le plus rapide", assure Verstappen. "C'est juste que lorsque l'on sort du dernier virage, on a toujours l'impression que le moteur n'accélère pas comme d'habitude car il manque cette énergie. Mais celle-ci a été utilisée ailleurs. C'est un ressenti. Quand je vais analyser les données, je vais probablement constater que c'était quand même la meilleure façon de faire, mais ça procure parfois une sensation un peu bizarre."

Au terme de cette séance de qualifications, Verstappen estime qu'il y a davantage de points positifs que prévu, notamment en ce qui concerne l'écart avec Mercedes.

"Avec les longues lignes droites ici, ce n'est jamais facile pour nous", rappelle-t-il. "Mais nous avons réussi à trouver immédiatement un bon équilibre sur la voiture en EL1, ça aide. C'est un week-end positif et je n'ai vraiment pas à me plaindre. Si je ne me trompe pas, je crois que c'est l'écart le plus serré entre Mercedes et nous en qualifications, sur un circuit où ne nous y attendions pas vraiment. Alors je suis très heureux de ça. Les qualifications se sont bien passées."

Un écart resserré en qualifications qui ne permet cependant pas à Verstappen d'aborder la course avec confiance en ce qui concerne la lutte pour la victoire, et ce quelles que soient les conditions climatiques qui seront réservées aux pilotes dimanche après-midi.

"Si l'on regarde la différence de chrono avec Lewis, je ne pense pas que nous allons soudainement commencer à nous battre [contre lui] en course", prévient-il. "Mais on ne sait jamais. Et puis il y a la météo aussi, j'espère que ça entrera en ligne de compte et rendra les choses un peu plus difficiles pour tout le monde. Surtout sur ce circuit, s'il y a une incidence météo, ça peut devenir très amusant."

partages
commentaires
Hamilton a eu du mal à se reconcentrer après la mort de Boseman
Article précédent

Hamilton a eu du mal à se reconcentrer après la mort de Boseman

Article suivant

Duels en qualifications : le point après le GP de Belgique

Duels en qualifications : le point après le GP de Belgique
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021