Verstappen : Red Bull serait "stupide" de se croire devant Mercedes

Max Verstappen estime qu'il serait "stupide" de la part de Red Bull de se croire favori pour la saison 2021 face à Mercedes.

Verstappen : Red Bull serait "stupide" de se croire devant Mercedes

La saison 2021 de F1 débute ce week-end à Bahreïn, quelques jours après des essais hivernaux qui ont donné l'impression d'une équipe Red Bull Racing sûre de sa force face à une structure Mercedes moins impressionnante qu'à son habitude. De là à faire du constructeur autrichien le favori de la campagne, au sortir de sept saisons de domination de la marque allemande, il y a encore un gouffre que d'aucuns n'hésitent pas à franchir.

Et Max Verstappen, le pilote de pointe de Red Bull, s'emploie de son côté depuis la fin des tests à ne pas laisser enfiler sur ses épaules ou celles de son équipe le costume de favori, en dépit d'une monoplace au comportement visiblement plus prévisible que celui de la W12 qui a posé des soucis à ses pilotes, que ce soit en piste ou sur le plan de la fiabilité.

Profitez de notre offre exceptionnelle :

"Il est certain que le test a été un départ positif pour nous et on peut toujours être heureux quand on fait ce nombre de tours et qu'on a une bonne compréhension de la voiture, mais cela ne dit rien sur la performance pure", a expliqué le Néerlandais. "Je sais que les gens sont excités et pensent que nous ne faisons que parler, mais les Mercedes sont toujours les favorites ; comment pourraient-elles ne pas l'être quand elles ont remporté sept Championnats du monde d'affilée ?"

"Je suis sûr que Mercedes veut aussi que les gens pensent que nous sommes les favoris et nous mettent la pression, mais nous sommes concentrés sur nous-mêmes. Vous pouvez être sûrs que tout le monde dans cette équipe et chez Honda fait tout pour les battre, ainsi que tous ceux qui pourraient être rapides cette année. Je vois chaque saison comme une nouvelle opportunité de les battre, mais nous serions stupides de penser que la lutte sera facile et de penser que nous sommes en avance en regardant les essais."

"Personnellement, je suis impatient que nous soyons tous à l'attaque en Q3. C'est à ce moment-là que vous verrez tout le monde à pleine puissance avec peu de carburant et c'est le moment de voir qui a évolué en termes de performance, et puis nous verrons qui pourra maintenir cette performance sur une distance de course. Espérons que nous pourrons être bons dans les deux cas."

Une vision des choses partagée par Sergio Pérez, l'équipier de Verstappen. "Je pense que plus vous essayez de comprendre ce que les autres font, plus vous pouvez vous perdre, donc il n'y a pas beaucoup d'intérêt à lire dans quoi que ce soit. Nous devons simplement attendre les qualifications et voir où tout le monde en est."

Verstappen est en tout cas satisfait du comportement de sa monoplace. "On ne peut pas encore vraiment parler de limites, car nous n'avons roulé que dans des conditions chaudes et chaque piste nécessite des choses différentes, mais j'ai un bon feeling avec la voiture. De mon côté, la voiture était suffisamment stable pour me sentir à l'aise. Il y a toujours moyen de faire mieux, mais nous nous améliorons sans cesse et c'est ce que feront les ingénieurs."

partages
commentaires
Villeneuve : Ce qui aiderait Mercedes, c'est de gagner sans Hamilton

Article précédent

Villeneuve : Ce qui aiderait Mercedes, c'est de gagner sans Hamilton

Article suivant

On Board, podcasts et Grosjean "sans langue de bois" sur Canal+

On Board, podcasts et Grosjean "sans langue de bois" sur Canal+
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing , Mercedes
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021