Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
3 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
17 jours

Verstappen refuse de spéculer sur la position de Ferrari

partages
commentaires
Verstappen refuse de spéculer sur la position de Ferrari
Par :
15 mars 2019 à 08:04

Red Bull a réalisé un tir groupé au terme des EL2 du Grand Prix d'Australie, Max Verstappen concluant la séance en troisième position, juste devant son équipier Pierre Gasly.

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Max Verstappen, Red Bull Racing
Charles Leclerc, Ferrari SF90
Pierre Gasly, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing
Charles Leclerc, Ferrari

Le jeune duo propulsé par l'unité de puissance Honda concède respectivement 0''800 et 0''842 au tour à Lewis Hamilton, auteur de la référence en 1'22''600 en EL2.

Notablement, c'est surtout devant les Ferrari que les Red Bull ont achevé cette journée de préparatifs de vendredi, même s'il est difficile de savoir où se trouvait la Scuderia en EL2 : la première auto rouge, de Sebastian Vettel, pointe à 0''873 des commandes, seulement un dixième devant l'Alfa Romeo de son ancien équipier Kimi Räikkönen.

Max Verstappen ne se hasarde dès lors pas à tenter d'interpréter les classements du jour, mais révèle que l'équipe a pu suivre son programme prévu de bout en bout. "Nous découvrirons cela demain", tranche-t-il, interrogé sur la position de Red Bull par rapport à Ferrari. Pense-t-il que le team de Maranello a volontairement caché ses cartes lors de seconde séance ? "Je ne sais pas, il faudrait leur demander ! Je n'ai pas de réponse à leur place. Nous ne nous concentrons que sur ce que nous avons à faire", tranche-t-il.

"Nous ne pouvons que nous observer nous-mêmes et il est certain que nous avons des choses à faire progresser", ajoute le pilote Red Bull Racing. "Je pense que c'est le cas de tout le monde : ce n'est que la première journée. Cela s'est bien passé. Mercedes a l'air très rapide. Nous avons beaucoup de travail d'analyse à faire."

Le Néerlandais poursuit sur le comportement de son auto. "Je pense que le ressenti général de la voiture est bon", esquisse-t-il dans un haussement d'épaules. "Il y a toujours des domaines dans lesquels progresser et nous allons regarder ceci ce soir. Du point de vue du moteur, pas de problème. Il a tourné de manière très souple et c'était bien. Nous en saurons plus demain."

Lire aussi :

Gasly rayonne après "une bonne journée"

"Je pense que ce fut une assez bonne journée", abonde Pierre Gasly, qui fait ses débuts avec l'équipe cette saison. "Nous avons passé en revue de nombreuses choses. J'étais réellement heureux d'être en piste ! Ce fut une journée positive et j'ai fait ce qui était possible avec la voiture : il y a encore du travail."

Comme Verstappen, Gasly ne peut que constater la vitesse déjà visible de Mercedes. "Je pense que l'on a vu que Mercedes est aussi rapide que ce à quoi l'on s'attendait. Pour le moment, nous essayons de nous concentrer sur le package et sur comment en tirer le meilleur, et en ce sens, ce fut une journée positive. C'était bien avec la voiture, et nous sommes parvenus à trouver une bonne direction [de réglages] pour les EL2."

Gasly a connu une petite alerte en toute fin de séance d'EL2, avec ce qu'il a décrit dans la radio comme "un manque de puissance" avant de rejoindre les stands.

"Une petite perte dans le dernier tour, donc nous avons décidé de rentrer et regarder un peu ça", lâche le Normand, sans s'éterniser sur le sujet, et arborant toujours un grand sourire enthousiaste : "Globalement, je suis vraiment heureux d'être de retour dans l'auto. Je me suis bien mieux senti en EL2 qu'en EL1."

Les Essais Libres 3 se tiendront samedi, à quatre heures du matin, heure française.

Article suivant
Photos - Les F1 2019 en piste à Melbourne

Article précédent

Photos - Les F1 2019 en piste à Melbourne

Article suivant

À 4 dixièmes de Stroll, Pérez sort d'une journée "pas bonne du tout"

À 4 dixièmes de Stroll, Pérez sort d'une journée "pas bonne du tout"
Charger les commentaires