Formule 1
C
GP de Bahreïn
28 mars
EL1 dans
59 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
82 jours
09 mai
Prochain événement dans
100 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
131 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
139 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
156 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
174 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
187 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
215 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
222 jours
12 sept.
Course dans
229 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
243 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
247 jours
10 oct.
Course dans
257 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
272 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
279 jours

Verstappen : Les règles 2022 ne sont pas faites pour stopper Mercedes

partages
commentaires
Verstappen : Les règles 2022 ne sont pas faites pour stopper Mercedes
Par :

Max Verstappen a battu en brèche l'idée selon laquelle la réglementation 2022 de F1 a été conçue pour mettre fin à la domination de Mercedes.

À compter de 2022, la F1 entrera dans une nouvelle ère règlementaire sur le plan technique avec l'arrivée d'une nouvelle génération de monoplaces dont la caractéristique principale sera d'être moins sensibles aux perturbations aérodynamiques, ce qui devrait permettre aux pilotes de pouvoir se suivre de plus près et ainsi favoriser les luttes en piste, améliorant du même coup le spectacle.

Pour ce faire, l'appui aéro généré par les voitures sera moindre et viendra en grande partie de l'effet de sol. Actuellement, et depuis 2014, Mercedes est la référence sur le plan technique et gère au mieux les exigences réglementaires sur le plan aérodynamique, avec des monoplaces particulièrement efficaces pour générer de la charge, grâce notamment à leur empattement plus long.

Lire aussi :

Outre les changements techniques, diverses mesures importantes vont être introduites, parfois dès 2021 (qui devait être la saison de la révolution réglementaire avant que l'agenda ne soit bousculé par la pandémie de COVID-19) comme l'arrivée d'un plafond de dépenses ou encore de nouveaux Accords Concorde plus redistributifs.

Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes, a laissé entendre que la réglementation 2022 était établie, outre la question du spectacle, pour essayer de mettre fin à la domination de son équipe. "Ça va nous motiver", a toutefois prévenu l'Autrichien. "Tout a été fait pour nous arrêter. Nous allons tous nous battre à armes égales sur le plan financier et tout est plus ou moins plafonné. J'aimerais que nous continuions à être performants, même avec le changement de réglementation le plus important jamais survenu en F1."

Pour Max Verstappen, qui a été la plus grande menace pour Mercedes en cette saison 2020, ces déclarations sur une nouvelle réglementation destinée à briser la série de Mercedes n'ont pas de fondement. Il insiste sur le fait que ces changements sont avant tout destinés à améliorer le show.

"Non, je pense que ces règles sont juste le résultat de l'écoute des équipes et des pilotes par les nouveaux propriétaires", a-t-il répondu à une question de Motorsport.com. "Ils ont entendu qu'il était vraiment difficile de dépasser et que nous souhaitions des courses plus serrées. Vous avez pu voir les problèmes actuels à Imola, par exemple. Valtteri [Bottas] pilotait une voiture qui était trois ou quatre dixièmes plus lente en raison de dégâts, mais je n'ai pas pu le dépasser. Quand bien même j'étais bien plus rapide, ce que vous avez pu voir une fois que je l'ai dépassé. Nous devons trouver une solution pour ça."

Lire aussi :

Établissant un parallèle avec la saison 2020 très particulière du MotoGP, Verstappen espère que les nouvelles règles de la F1 donneront moins d'importance à la position en piste. "Nous avons besoin que les courses de F1 soient plus passionnantes et que les pilotes puissent suivre les autres voitures de plus près, et non que les qualifications soient le facteur décisif lors d'un week-end de course comme c'est le cas actuellement."

"Regardez le championnat MotoGP par exemple. Même si vous vous qualifiez en dixième position, vous pouvez quand même gagner la course. Cela n'arrive guère en Formule 1, simplement parce qu'il est très difficile de suivre les autres voitures sur la plupart de nos circuits. Je pense que c'est pour cette raison que le nouveau règlement sera mis en place à partir de 2022. Est-ce que ces nouvelles règles vont ralentir ou non Mercedes, on ne peut pas encore le dire."

Voir aussi :

Grosjean : Schumacher a eu des moments "douteux", pas Hamilton

Article précédent

Grosjean : Schumacher a eu des moments "douteux", pas Hamilton

Article suivant

F1 ou non, Tsunoda ne restera pas en F2 l'an prochain

F1 ou non, Tsunoda ne restera pas en F2 l'an prochain
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing , Mercedes
Auteur Fabien Gaillard