Verstappen : Résister au retour de Hamilton sera difficile

Deuxième sur la grille de départ du Grand Prix de Turquie, Max Verstappen compte neuf places d'avance sur Lewis Hamilton, son rival pour le titre. Néanmoins, le Néerlandais se prépare à défendre les futures attaques du pilote Mercedes.

Verstappen : Résister au retour de Hamilton sera difficile

La livrée blanche arborée par les Red Bull ce week-end en Turquie ne semble pas porter chance à Max Verstappen. Sur l'Istanbul Park, le Néerlandais a connu un démarrage poussif, étant même devancé par son coéquipier Sergio Pérez en EL2. En quête de réponses hier soir, Verstappen semble en avoir trouvé quelques-unes ce samedi puisqu'il a achevé les qualifications en troisième position, derrière les Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

L'écart avec les Flèches Noires reste néanmoins important : au drapeau à damier de la Q3, le pilote Red Bull comptait plus de trois dixièmes de retard sur Lewis Hamilton, auteur du meilleur temps.

"Au départ, les conditions étaient très difficiles mais je pense que nous avons fait beaucoup mieux qu'hier", a commenté Verstappen en sortant de sa monoplace. "Dans l'ensemble, les tours étaient bons même si nous avons perdu en vitesse dans les lignes droites du dernier tour. Il faudra regarder cela de plus près mais, de toute façon, ce n'était pas un temps suffisamment bon pour prétendre à la pole position. Nous nous sommes bien rattrapés après [les premiers essais libres]. Troisième, c'est le maximum que nous puissions faire aujourd'hui."

Il a ensuite été demandé au Néerlandais s'il était possible de viser la victoire en course, sa réponse a été brève et concise : "Non. Mais, bien sûr, nous essaierons de suivre [Mercedes] et de voir ce qu'il sera possible de faire pendant la course."

Le troisième temps de Verstappen en qualifications se transformera dimanche en deuxième position sur la grille de départ après l'application de la pénalité de Hamilton, roulant ce week-end avec une quatrième unité de puissance.

Bien qu'un gain de position soit toujours appréciable, surtout lorsque c'est aux dépens de votre rival pour le titre, la deuxième place n'est en réalité pas une si bonne nouvelle pour Verstappen. En effet, le Néerlandais se retrouve désormais positionné sur le côté intérieur de la piste, à l'opposé de la trajectoire idéale qui est quant à elle bien gommée. Au-delà des doutes quant à la qualité de son envol, Verstappen s'attend surtout à apercevoir très vite le numéro 44 dans ses rétroviseurs, et lui barrer la route sera là aussi une tâche compliquée.

"Mon plus grand problème, c'est que je pars deuxième, donc à l'intérieur, et il y a beaucoup moins d'adhérence qu'à l'extérieur. Donc je vais surement perdre du temps", a-t-il déploré au micro de Sky Sports. "Et nous manquons de rythme face à [Mercedes], donc je m'attends à une course difficile. Bien sûr, Lewis aura un plus gros travail avec sa remontée mais je pense qu'il sera difficile de le garder derrière nous compte tenu de son rythme en qualifications et sur les longs relais."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Alonso convoqué par les commissaires en Turquie
Article précédent

Alonso convoqué par les commissaires en Turquie

Article suivant

Russell s'en veut après une erreur qui a coûté le top 10 à Williams

Russell s'en veut après une erreur qui a coûté le top 10 à Williams
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021